Coupe du monde 2018 - France-Australie : "Le chantier est immense", juge Didier Roustan

, modifié à
  • A
  • A
© EUROPE 1
Partagez sur :
Pour Didier Roustan, la victoire des Bleus face à l'Australie (2-1), samedi à Kazan, ne doit pas dissimuler les "lacunes immenses" de l'équipe de France.
L'AVIS DE

Que ce fut laborieux... Pour son entrée en lice en Coupe du monde, l'équipe de France a sauvé les apparences en s'imposant contre l'Australie (2-1), samedi à la Kazan Arena. Du moins en ce qui concerne le résultat. "Les lacunes sont immenses. Le chantier est immense", retient surtout notre consultant Didier Roustan, dans Y'a pas Péno !.

Deschamps "n'est pas dupe". Didier Deschamps n'a pas éludé ces difficultés, en interview de fin de match, même s'il est "difficile de tout expliquer" pour le sélectionneur, dont Didier Roustan n'a pas compris tous les choix, samedi midi. "Il va faire en sorte de ne pas enfoncer les joueurs, parce que la logique voudrait qu'il s'enfonce lui-même en premier", tacle notre consultant. "Il va endormir tout le monde, sauf ceux qui ne sont pas dupes. Lui, heureusement qu'il n'est pas dupe non plus. Mais j'espère que cela va lui donner des enseignements", poursuit-il sur Europe 1.

Entendu sur europe1 :
Autant s'en rendre compte contre un adversaire très moyen plutôt que contre un adversaire qui serait fatal

Un mal pour un bien ? Cette victoire à l'arraché peut en effet s'avérer bien utile pour le staff, voire salutaire pour la suite. Et Didier Roustan de souligner : "autant s'en rendre compte contre un adversaire très moyen plutôt que contre un adversaire qui serait fatal". Pourvu que le Pérou, prochaine équipe à rencontrer les Bleus, jeudi prochain (17 heures), ne le devienne pas.

Europe 1
Par Thibauld Mathieu