Coupe du monde : marée noire sur la France

  • A
  • A
Coupe du monde : marée noire sur la France
Partagez sur :

L’ESSENTIEL - Les Bleus ont encaissé neuf essais contre les Blacks en quart de finale de la Coupe du monde. La défaite (62-13) est terrible. 

Le cauchemar que beaucoup pressentait a bien eu lieu. En pire. Car peu d'observateurs pouvaient prédire l'ampleur de la fessée reçue samedi soir à Cardiff par l'équipe de France face à la Nouvelle-Zélande en quart de finale de la Coupe du monde, avec neuf essais encaissés à la clé (62-13). La France quitte piteusement une Coupe du monde ratée. Une défaite qui devrait être lourde de conséquence pour l'ensemble du rugby français. 

>>> Retrouvez les temps forts du quart de finale entre la France et la Nouvelle-Zélande :

80'. C'est terminé sur cette humiliation française. Nonu a bien failli marquer un 10e essai, mais il a commis un en-avant juste avant d'aplatir. Ce quart de finale restera comme l'une des pires performances française en Coupe du monde. 

71'. Et de 9 pour les Blacks! Il est temps que ça s'arrête. Les Néo-Zélandais jouent tous les ballons. Et Kerr-Barlow, encore lui, s'offre un deuxième essai en trois minutes. Nouvelle-Zélande-France :  62-13 

68'. Le calvaire continue, avec un huitième essai black. Chaque ballon néo-zélandais devient un danger. Après une percée de Nonu, Kerr-Barlow aplatit entre les perches. Nouvelle-Zélande-France :  55-13 

66'. Septième essai néo-zélandais. La démonstration continue, avec un nouvel essai pour les Blacks, trop faciles. Cette fois, c'est Read qui aplatit après une percée du... pilier Faumuina. Nouvelle-Zélande-France :  48-13 

64'. Le dernier quart d'heure s'annonce long, très long pour la France, qui ne peut évidemment plus rien espérer. 

59'. Encore un essai pour la Nouvelle-Zélande. Au milieu du terrain, les Français perdent le ballon.qui parvient à vitesse grand V à Savea, qui court sur son aile jusqu'à l'essai. Le match tourne à la correction. Nouvelle-Zélande-France :  41-13 

56'. Vu l'ampleur du score, le jeu a perdu en intensité. Les Français tentent, mais ils sont trop limités. En face, les Blacks gèrent tranquillement en défense. en attendant le prochain bon coup. 

50'. Cinquième essai pour la Nouvelle-Zélande! Les Blacks font magnifiquement vivre le ballon qui passe du côté droit au côté gauche en quelques passes. En bout de ligne, Kaino marque l'essai. Carter ne transforme pas, mais le score devient lourd. Nouvelle-Zélande-France :  34-13

49'. Le temps passe, et le score ne bouge pas. A 14 contre 15, les Français vont avoir bien du mal pendant dix minutes. L'exploit s'éloigne. 

47'. Carton jaune pour Picamoles! Au sol, le troisième ligne français donne un petit coup de poing à McCaw. Pas bien méchant, mais la sanction est logique. En outre, l'arbitre inverse la pénalité !

45'. Les Français sont très bons dans ce début de seconde période. Ils mettent la main sur le ballon, jouent les coups à fond et créent le danger. Mais il faut marquer. 

41'. C'est reparti à Cardiff ! Les Français doivent marquer très vite pour se remettre à espérer. Et commencer par gagner des ballons.

40'. C'est la mi-temps. Alors que les Français pensaient rentrer aux vestiaires sur une bonne dynamique, les Blacks leur ont mis un coup très dur avec un quatrième essai. Sevré de ballons, notamment sur les renvois, le XV de France va devoir réagir pour mettre la main sur le cuir et enfin faire du jeu. Avec la sortie de Michalak, les 40 premières minutes ont été décidément bien difficiles pour les Bleus. 

39' Essai pour la Nouvelle-Zélande ! Après une chandelle de Carter, l'arrière Smith récupère le ballon aux 40 mètres. Le ballon parvient jusqu'à Savea sur son aile. L'ailier, énorme physiquement, résiste à trois Français et, tout en puissance, va aplatir en coin. Carter manque la transformation. Nouvelle-Zélande-France :  29-13

36'. Essai pour la France ! Très belle séquence des Français, qui n'hésitent pas à aller à l'impact. Au terme d'un beau mouvement, Le Roux échappe le ballon, mais Picamoles s'en empare après rebond et parvient à s'arracher pour aller entre les poteaux. Parra transforme. L'espoir renaît. Nouvelle-Zélande-France :  24-13

33'. Les Français doivent réagir, sous peine de vivre un vrai calvaire. Mais ils ne touchent pas assez de ballon pour l'instant. A noter qu'à la 33e minute, la premier mêlée du match, introduction Parra, a enfin lieu. 

30'. Nouvelle essai pour la Nouvelle-Zélande ! Les Bleus craquent. Cette fois, c'est Dan Carter qui fait la différence. L'ouvreur raffûte Papé et, d'une merveille de passe dans le dos, sert Savea qui aplatit. Dan Carter alourdit encore la marque en transformant. Nouvelle-Zélande-France :  24-6

25'. Essai pour la Nouvelle-Zélande! Au terme d'une action apparemment anodine, le cuir parvient à Milner-Skudder qui, d'un crochet, fait la différence et vient aplatir tranquillement dans l'en-but français. Le métronome Carter transforme. Nouvelle-Zélande-France :  17-6

20'. Pour l'instant, les Blacks monopolisent le ballon, mais les Bleus font mieux que résister en exploitant au mieux leurs occasions. Après 20 minutes de jeu, les Français sont au contact. 

17'. Les Néo-Zélandais sont décidément bien indisciplinés ! Nouvelle pénalité pour la France pour un nouveau hors-jeu. Parra, légèrement à droite sur les 22 mètres, manque son coup de pied. Dommage...

15'. Les Bleus réagissent bien et obtiennent une nouvelle pénalité, à 15 mètres dans l'axe. Sans problème pour Parra, qui récupère le rôle de buteur.  Nouvelle-Zélande-France :  10-6

12'. Essai pour la Nouvelle-Zélande! Terrible séquence pour les Bleus. Michalak, en donnant un coup de pied, est contré par Retallick, qui va aplatir seul le premier essai de la rencontre. Pire : l'ouvreur français, dont on attendait beaucoup, se blesse sur l'action, à la cuisse droite, et est contraint de sortir, remplacé par Talès. Et Carter transforme. Nouvelle-Zélande-France :  10-3

9'. Pénalité pour la France à 53 mètres des poteaux, dans l'axe. Scott Spedding n'a peur de rien, il la tente. Et ça passe avec l'aide du poteau. De bon augure... Nouvelle-Zélande-France :  3-3

8'. Les Blacks sont impressionnants, notamment sur les impacts ballon en main. Pour l'heure, la défense française tient bon. 

7'. Après un début de rencontre totalement à l'avantage des Blacks, première pénalité contre la France. Dan Carter transforme. Nouvelle-Zélande-France :  3-0

1' C'est parti! Dan Carter, le génial ouvreur néo-zélandais, 110e sélection ce soir, donne le coup d'envoi. 

21h : Après les hymnes, place au haka. Les All-Blacks ont choisi le Kapa o Pango, le plus virulent, celui des grandes occasions. Preuve qu'ils prennent le match particulièrement au sérieux. En face, les Français se contentent de les toiser, bras dessus-bras dessous, sur la ligne des 40 mètres. Pas de réplique spécifique, donc.

20h55 : Les deux équipes rentrent sur la pelouse dans une ambiance extraordinaire. Près de 20.000 Français ont pris place dans les travées du Millenium Stadium de Cardiff.

20h50.  Les Français évolueront en rouge face aux Blacks. Certains y voient une raison d'espérer.

20h45 : La tension monte à Cardiff. Après les hymnes, les Blacks entonneront leur célèbre haka. Les Bleus ont-ils préparé une riposte ? Ils ont en tous cas entretenu le mystère toute la semaine. >> Quelle réponse face au haka ?

20h40 : Pour tenter de réaliser l’exploit, Philippe Saint-André a misé sur Parra en demi de mêlée pour son jeu au pied et sur le troisième ligne Bernard Le Roux pour gratter des ballons dans les rucks.

  • La composition du XV de France : Spedding - Nakaitaci, Dumoulin, Fofana, Dulin - (o) Michalak, (m) Parra - Le Roux, Picamoles, Dusautoir (cap) - Maestri, Papé - Slimani, Guirado, Ben Arous

Remplaçants : Szarzewski, Debaty, Mas, Chouly, Nyanga, Kockott, Tales, Bastareaud

  • La composition du XV de Nouvelle-Zélande : B. Smith - Milner-Skudder, C. Smith, Nonu, Savea - (o) D. Carter, (m) A. Smith - McCaw (cap), Read, Kaino - Whitelock, Retallick - O. Franks, Coles, Crockett

Remplaçants :  Mealamu, Moody, Faumuina, Vito, Cane, Kerr-Barlow, Barrett, S.B. Williams

20h35 : S’il faut trouver un chiffre encourageant, le voici : Bleus et Blacks se sont rencontrés trois fois en terrain neutre, et ce sont bel et bien les Français qui mènent 2-1, avec une défaite à Sydney en 2003 et deux victoires, à Twickenham en 1999 et à… Cardiff en 2007, lors d’un quart de finale de la Coupe du monde. Tiens, tiens…

20h25 : Encore une statistique inquiétante : depuis la prise de fonction de Philippe Saint-André en 2012, la France s’est toujours inclinée face à la Nouvelle-Zélande, en quatre rencontres. 

20h20 : Les chiffres sont cruels. Depuis quatre ans, la Nouvelle-Zélande a perdu trois fois en 54 rencontres. Dans le même temps, la France s’est inclinée à 22 reprises en 44 rencontres. Et les huit dernières confrontations entre les deux équipes ont toute tourné à l’avantage des Blacks.

20h15 : Tout le monde l’a dit et répété : les Blacks sont largement favoris. Meilleure équipe du monde depuis quatre ans, elle s’est aussi promenée lors de la phase de poule de la Coupe du monde, avec quatre victoires, tranquilles à défaut d’être tout à fait convaincantes, face l’Argentine (26-16), la Namibie (58-14), la Géorgie (43-10) et les Tonga (47-9). Le parcours de la France a été plus chaotique : 3 victoires face à l’Italie (32-10), la Roumanie (38-11) et le Canada (41-18) mais surtout une défaite face à l’Irlande (24-9).

20h10 : Le vainqueur de ce quart de finale rencontrera en demi, samedi prochain à Twickenham, l’Afrique du Sud, qui a difficilement écarté le Pays de Galles (23-19).

20h05 : L’arbitre de cette rencontre sera le Gallois Nigel Owens, celui-là même qui officiait lors du dernier match de poule des Bleus face à l’Irlande (24-9).

20h : Bienvenue à tous pour suivre en direct ce quart de finale de Coupe du monde entre la France et la Nouvelle-Zélande à Cardiff.