Valbuena, "Petit vélo" roule au super

  • A
  • A
Valbuena, "Petit vélo" roule au super
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Le Marseillais a marqué un but splendide, mardi. Pas une première.

Après avoir inscrit le but de la qualification de l'OM, mardi soir, sur la pelouse du Signal Iduna Park de Dortmund (3-2), Mathieu Valbuena, tout à sa joie, a foncé vers le banc. C'est là où le milieu de terrain marseillais se trouvait un petit quart d'heure plus tôt, avant son entrée sur le terrain, en remplacement de Loïc Rémy, vers lequel il s'est précipité.

Le banc, c'est aussi là où Valbuena avait débuté les trois dernières rencontres de Ligue 1, n'entrant en jeu qu'à deux reprises, à Montpellier, le 19 novembre, puis à Caen, vendredi dernier. Son but, décisif et splendide, aurait pu sonner comme une revanche personnelle. Mais il a surtout tinté comme une délivrance collective.

Valbuena inscrit le but de la victoire de l'OM :

A l'issue de la rencontre, plutôt que d'évoquer son cas personnel, Valbuena, qui s'est astreint à une grève médiatique depuis sa mise sur le banc, a préféré vanter les mérites du collectif dans des termes assez fleuris. "On a eu des couilles", a-t-il commenté au micro de Canal+, avant de filer fêter la qualification avec les supporters, lui qui avait été si décevant face à l’Olympiakos Le Pirée, le 23 novembre dernier.

L’étincelle venue du banc

Un remplaçant qui marque en Ligue des champions, ce n'est pas si courant à l'OM... Il faut remonter à novembre 2007 et au but de Taye Taiwo contre Besiktas pour trouver trace d'un "super sub" phocéen.

Pour Valbuena, il s'agit de son troisième but sur la scène européenne. Seulement, pourrait-on dire. Mais "Petit vélo", surnommé ainsi en raison de sa course atypique, ne fait jamais les choses à moitié. Son dernier but, c'était l'an dernier, presque à la même époque, pour un match de poules déjà décisif sur la pelouse du Spartak Moscou. Valbuena, souvent moqué pour sa propension à se plaindre et à rouler au sol, avait alors démontré toute sa technique en enchaînant contrôle dans la surface de réparation et frappe enveloppée en pivot dans la lucarne.

Valbuena ouvre le score face au Spartak (à 1'37") :

Mais le but inscrit mercredi à Dortmund rappelle surtout le tout premier marqué par Valbuena, le 3 octobre 2007, celui de la victoire à Liverpool (1-0), dans un autre stade mythique, Anfield. Cette saison-là, le natif de Gironde, joueur d'un mètre 67 venu de Libourne Saint-Seurin, en National, commençait à imposer son jeu atypique, un peu à l'espagnol, près du sol, sous la houlette de l'entraîneur belge de l'OM, Eric Gerets.

Valbuena inscrit son premier but européen, à Liverpool :

Quatre ans après ce premier exploit européen, Valbuena a décroché un titre de champion, avec l'OM, en 2010, et compte désormais neuf sélections en équipe de France (deux buts). Alors qu'il n'est plus un titulaire indiscutable dans on club et qu'il n'a pas été retenu pour les deux derniers matches amicaux des Bleus, en novembre, le but de mardi a peut-être totalement relancé sa saison. Le Marseillais s'est en tout cas rappelé au bon souvenir de Laurent Blanc, en lui prouvant qu'il était capable de jaillir du banc de touche, la fleur au fusil et le pied armé.