La défense de Pierre Joxe est "une provocation insupportable" pour Ariane Fornia

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE E1 - Ariane Fornia a accusé dans un post de blog l'ancien ministre Pierre Joxe d'agression sexuelle, ce que celui-ci réfute. Au micro d'Europe 1, l'écrivaine persiste.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

Ariane Fornia maintient ses accusations. L'écrivaine accuse l'ancien ministre Pierre Joxe d'agression sexuelle, commise à l'Opéra Bastille à Paris au printemps 2010. Dans une lettre adressée à l'AFP lundi, l'ancien membre du Conseil constitutionnel et figure de la mitterrandie a qualifié ces accusations de "dénonciation calomnieuse" et de "tissu de contre-vérités", demandant "des excuses écrites et publiques".

"Il cherche à m'humilier médiatiquement". "C'est une provocation insupportable. Cet homme m'a agressée. Il m'a détruite une première fois, psychiquement, en m'agressant, et aujourd'hui il cherche à m'humilier médiatiquement en m'accusant d'être une menteuse. Le fait qu'il exige des excuses publiques me choque à un point que vous ne pouvez même pas imaginer", a dénoncé sur Europe 1 Ariane Fornia, par ailleurs fille de l'ex-ministre sarkozyste Eric Besson.

Joxe nie en bloc. Dans sa lettre à l'AFP, Pierre Joxe tente de se défendre en soulignant les "contradictions qui minent ce récit" et "le discréditent entièrement". Il affirme notamment n'avoir été qu'une fois à l'Opéra Bastille pour "une représentation de L'Or du Rhin" de Richard Wagner. "J'ai fait vérifier que ce soir-là, comme toujours depuis sa création, L'Or du Rhin a été exécuté sans entracte", poursuit Pierre Joxe, avant de souligner que, dans sa description, Ariane Fornia "raconte l'arrivée de son père 'à l'entracte'".

Fornia attend des "excuses". En dépit de ces "contradictions" évoquées, Pierre Joxe n'a pas porté plainte. Pour Ariane Fornia, l'explication est claire comme de l'eau de roche. "Si jamais Monsieur Joxe souhaitait m'attaquer en diffamation, il pourrait y avoir dans ce cas une enquête de police. Et ce serait très simple de demander à l'Opéra Bastille leur protocole, et de voir quel soir Pierre Joxe était assis à côté de moi. Il se focalise sur des détails que je n'ai même pas donnés moi-même pour essayer de me décrédibiliser", affirme l'écrivaine, qui attend aujourd'hui "soit ses excuses, soit sa citation en diffamation".