La fille d’Éric Besson accuse Pierre Joxe, ancien ministre de Mitterrand, d’agression sexuelle

, modifié à
  • A
  • A
Ariane Fornia 1280
Ariane Fornia raconte avoir été agressée sexuellement par Pierre Joxe, ancien ministre de Mitterand. © JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Partagez sur :
Ariane Fornia, fille de l’ancien ministre Éric Besson, raconte sur son blog avoir été agressée sexuellement par l'ancien ministre de François Mitterrand lors d’un opéra à Paris en 2010.

Ariane Fornia, écrivaine et fille de l’ancien ministre Éric Besson, raconte sur son blog avoir été agressée sexuellement par Pierre Joxe, un ancien éminent ministre de François Mitterrand, comme elle le confirme à L’Express jeudi. 

Des gestes déplacés au premier rang de l’opéra. Au printemps 2010, Ariane Fornia assiste à un opéra parmi les VIP de l’Opéra Bastille, à la première rangée du premier balcon, alors que son père Éric Besson, ministre de l’Immigration, de l’Intégration et de l’Identité nationale de Nicolas Sarkozy, est retenu au ministère et n’arrivera qu'à l’entracte. Alors âgée de 20 ans, Ariane Fornia se retrouve assise à côté d’un septuagénaire qu’elle ne reconnaît pas tout de suite. 

" Il glisse sa main à l'intérieur de ma cuisse "

"Au bout de dix minutes, le vieux monsieur a sa main sur ma cuisse. Je me dis qu'il doit être très âgé, perturbé. Je le repousse gentiment. Il recommence. Rebelote. Une troisième fois. Il commence à remonter ma jupe. Il glisse sa main à l'intérieur de ma cuisse, remonte vers mon entrejambe. J'enlève sa main plus fermement et je pousse un cri d'indignation, étouffé, bouche fermée. Tout le monde me regarde. Il arrête. Dix minutes plus tard, il recommence. Je lui plante mes ongles dans la main. C'est un combat silencieux, grotesque, en plein opéra Bastille", raconte-elle sur son blog.

"Un ancien ministre... une statue vivante". Alors que son père arrive à l’entracte, Ariane Fornia décide de ne rien lui dire, mais change de place. "J'ai peur qu'il aille casser la gueule du type en plein opéra et qu'on ne puisse pas finir la représentation", explique-t-elle. Elle se tait aussi "par respect" pour la femme de son harceleur, qui se trouve juste à côté.

Pendant l'entracte, Ariane Fornia demande l’identité de cet homme à l’officier de sécurité de son père. "C’est un ancien ministre de Mitterrand, membre de plusieurs gouvernements, qui a occupé des fonctions régaliennes, qui est une grande figure de gauche, décoré de l’Ordre national du mérite et de plusieurs autres Ordres européens. Une statue vivante", écrit-elle, sans vouloir le nommer, dans son billet de blog.

" J'ai envisagé de lui casser la gueule "

La jeune femme a confirmé à L’Express qu’il s’agissait de Pierre Joxe, 75 ans à l’époque, 83 ans aujourd’hui. Ancien ministre de la Défense et de l’Intérieur de François Mitterrand, il a été aussi premier président de la Cour des comptes, membre du Conseil constitutionnel, et travaille désormais comme avocat au barreau de Paris. "Je ne voulais pas qu'on commence à soupçonner tous les anciens ministres de François Mitterrand, alors j'ai donné des indices précis, mais j'ai eu peur de donner son nom, peur de mettre en cause un homme très respecté", explique-t-elle.

"Nous décidons de ne rien faire". Après le spectacle, Ariane Fornia raconte à son père l’agression qu’elle vient de subir. "Passé le moment de fureur, nous décidons de ne rien faire. Je ne supporte plus la surexposition médiatique" de mon père, dit-elle. Éric Besson confirme les faits à L'Express : "j'étais fou de rage, absolument fou de rage. J'ai envisagé d'aller attendre Joxe en bas de chez lui pour lui casser la gueule, et puis j'ai entendu les inquiétudes de ma fille, dans une situation qui était compliquée politiquement pour moi et dont elle souffrait. On s'est tu. Mais tout s'est passé exactement comme elle le raconte sur son blog."

Contacté par L'Express, Pierre Joxe a répondu qu'il s'agissait d'un "mauvais canular". "J'aurais eu des gestes déplacés, moi ? Vous plaisantez, sans doute ?", dit-il avant de raccrocher.