Pesticides : quels sont les gestes à adopter pour en consommer le moins possible ?

  • A
  • A
Pesticides : quels sont les gestes à adopter pour en consommer le moins possible ?
Les pommes font partie des fruits qui contiennent le plus de pesticides@ ADRIEN MORLENT / AFP
Partagez sur :

La législation pour limiter la présence de pesticides dans les aliments va être renforcée. Mais en attendant, Europe 1 fait le point sur les bons gestes à adopter.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé jeudi que le gouvernement souhaitait fixer "une limite maximale globale" pour la dose de pesticides autorisée dans les aliments, alors qu'il n'existe aujourd'hui que des seuils substance par substance. Mais la mise en place de nouvelles normes risque de prendre un certain temps. Alors en attendant, Europe 1 fait le point sur les bons gestes à adopter pour consommer le moins de pesticides possibles.

Les bons gestes dès le supermarché (ou le primeur). La première habitude à prendre est sans doute de privilégier les produits issus de l'agriculture biologique. Ils sont cultivés avec moins de produits phytosanitaires et donc les risques que des pesticides se retrouvent dans l'organisme sont moindres. Mais ces produits étant souvent plus chers, tout le monde ne peut se le permettre.

Mais il existe d'autres gestes comme le fait de respecter le cycle des saisons et le rythme de production. Les fruits et légumes ont moins de chance de contenir des conservateurs s'ils poussent naturellement et qu'ils viennent de France. Plus ils viennent de loin, même d'Europe, plus ils peuvent contenir de pesticides car toutes les législations ne sont pas équivalentes sur leur utilisation. Et de manière générale sachez que les fruits contiennent plus de résidus de pesticides que les légumes.

Pour la consommation. Une fois rentré avec votre panier garni, pensez à éplucher vos fruits et légumes, malgré la perte de vitamines que ça occasionne, et même s'ils sont bio. Il est également conseillé de brosser sous l'eau (éventuellement additionnée avec du bicarbonate de soude) les courgettes, aubergines et autres concombres. Concernant les choux, endives et salades, mieux vaut enlever les premières feuilles qui ont été le plus en contact avec le sol. Préférez d'ailleurs des variétés plus rustiques de salades comme la scarole ou la mâche plutôt que la laitue. 

Les fruits les plus contaminés seraient la pomme, la pêche, la nectarine, le raisin, la poire, le kiwi, la fraise, l'ananas ou encore la myrtille. Quant aux légumes, c'est le céleri, l'épinard, le haricot, la carotte, le radis, la pomme de terre, la laitue, le poivron et le chou frisé qui seraient à éviter. Mais il y a aussi des bons élèves qui contiennent relativement peu de pesticides et qui sont bons pour la santé comme l'oignon, l'avocat et la mangue lorsque c'est la saison, l'asperge, l'aubergine ou encore le brocoli. 

Attention aux préparations contenant des fruits. Par ailleurs une étude de l'association générations futures publiée mardi a mis en avant la présence de pesticides dans de nombreux mueslis aux fruits. L'association a fait analyser en laboratoire 15 muesli classiques et 5 estampillés bio. Et les résultats sont sans appel : "100% des échantillons non bio analysés contiennent des résidus de pesticides alors qu'aucun des échantillons bio n'en contient". La méfiance est donc aussi de rigueur pour ce type de préparations.