Sur la retraite à 60 ans, Marine Le Pen veut une loi "tout de suite", sans calendrier précis

  • A
  • A
Sur la retraite à 60 ans, Marine Le Pen veut une loi "tout de suite", sans calendrier précis
Marine Le Pen a affirmé vendredi qu'elle entendait faire voter "tout de suite" une loi concernant la retraite à 60 ans si elle était élue au second tour de la présidentielle@ Philippe HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Le candidate du Front national a annoncé vendredi qu'elle ferait voter tout de suite une loi concernant la retraite à 60 ans, sans pour autant donner le calendrier précis d'application. 

Nouveau changement dans la mise en place de cette loi ? Marine Le Pen a déclaré vendredi sur RTL qu'elle entendait faire voter "tout de suite" une loi sur le retour de la retraite à 60 ans si elle était élue au second tour de la présidentielle, sans en donner toutefois le calendrier précis d'application. 

Une loi "immédiate". "Je vais voter la loi tout de suite, et nous mettrons en place le calendrier qui permet de revenir à un départ à la retraite à 60 ans avec 40 annuités", s'est justifié la candidate du Front national. Pourtant, dans une vidéo postée sur son compte YouTube le 11 avril, elle promettait bien une réforme des retraites "dans les deux premiers mois de [s]on mandat". Emmanuel Macron n'avait pas manqué de le lui rappeler lors du débat de l'entre-deux tours mercredi.

La candidate frontiste avait également dit début mai que "le retour à l'emploi" était nécessaire pour rendre effective, "probablement à la fin du quinquennat", la retraite à 60 ans.

 

Le retraite aujourd'hui. L'âge légal, à partir duquel une personne peut demander à prendre sa retraite, a été relevé de 60 à 62 ans à partir de la génération née en 1955 par la réforme des retraites de 2010. Pour bénéficier d'une retraite à taux plein, il faut avoir atteint l'âge légal mais aussi avoir cotisé suffisamment (166 trimestres, soit 41,5 ans pour la génération 1955). Ceux qui ont commencé à travailler très tôt peuvent néanmoins partir dès 60 ans s'ils ont tous leurs trimestres de cotisation (dispositif carrière longue de 2012).