Premier tour des législatives : Nathalie Kosciusko-Morizet qualifiée mais en difficulté (résultats)

  • A
  • A
Premier tour des législatives : Nathalie Kosciusko-Morizet qualifiée mais en difficulté (résultats)
L'ancienne ministre de l'Écologie a recueilli 18,13% des voix au premier tour des législatives, dimanche.@ GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Partagez sur :

Si elle se qualifie pour le second tour, l'ancienne candidate à la présidentielle arrive néanmoins très loin derrière le candidat LREM, dans la 2e circonscription de Paris. Trop loin pour être élue ?

La partie n'était pas gagnée avant le premier tour. Elle ne l'est pas plus depuis dimanche soir. Dans la 2e circonscription de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet est en ballottage très défavorable face au candidat de la République en Marche!, Gilles Le Gendre. Avec 18,13% des voix, l'ancienne ministre de l'Écologie compte plus de vingt points de retard sur son adversaire (41,81%).

Les scores. Il faut dire que son propre camp ne lui a pas facilité les choses. Dans l'ancienne circonscription de François Fillon, acquise à la droite, NKM a dû faire face à deux dissidents LR : Jean-Pierre Lecoq, maire du cossu 6ème arrondissement de Paris, et le député des Yvelines Henri Guaino. Le premier a récolté 9,17% des voix, quand le second a été éliminé avec seulement 4,51% des suffrages. L'ancienne ministre, elle, a obtenu 18,13% des voix.

Un second tour compliqué en perspective. La tâche s'annonce donc difficile en vue du second tour. Selon un sondage réalisé avant le premier tour, la candidate ne parvient pas à rattraper son retard, ne recueillant que 32% des voix, un score largement insuffisant face aux 68% dont est crédité Gilles Le Gendre.

"L'enjeu sera très différent". "La droite, quand on additionne les résultats, fait quasiment jeu égal", a tenté de relativiser Nathalie Kosciusko-Morizet après l'annonce des premiers résultats. "L’enjeu de ce second tour sera très différent. Il s'agira de savoir s’il y aura encore de la liberté, de l’indépendance à l’Assemblée nationale", a-t-elle lancé.