Jadot au meeting de Hamon : "on ne peut pas se faire voler cette élection"

  • A
  • A
Jadot au meeting de Hamon : "on ne peut pas se faire voler cette élection"
La société française "est prête à basculer potentiellement vers le nauséabond, vers Marine Le Pen. Et ce qu'on nous propose aujourd'hui c'est le vote de l'immobilisme (...) le vote du renoncement", a déclaré l'allié à Benoît Hamon.@ PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :

Le député européen EELV Yannick Jadot a appelé dimanche les participants au meeting de Benoît Hamon à Bercy à ne pas renoncer à leurs convictions au nom du vote utile.

Le député européen EELV Yannick Jadot a appelé dimanche les participants au meeting de Benoît Hamon à Bercy à "ne pas se faire voler" l'élection présidentielle "sur le mode du renoncement et des sondages".

Le refus d'un vote de "renoncement". "Si nous sommes ici aujourd'hui, c'est parce que la société française est au bord de la rupture, du point de vue démocratique, du point de vue économique, du point de vue social, du point de vue écologique. Elle est prête à basculer potentiellement vers le nauséabond, vers Marine Le Pen. Et ce qu'on nous propose aujourd'hui c'est le vote de l'immobilisme (...) le vote du renoncement", a déclaré l'éphémère candidat écologiste à la présidentielle, allié à Benoît Hamon.

"Un vote utile pour qui ?". "Pour battre le vote de la colère, on nous (...) prescrit le vote utile. Un vote utile pour qui ? Un vote de renoncement sur les services publics, un vote de renoncement sur la VIe république (...) Quand on veut renouveler les institutions on nous propose de restaurer les chasses présidentielles", a-t-il poursuivi dans une allusion à une proposition d'Emmanuel Macron. "Je vous invite demain et dans les jours qui viennent à porter l'insurrection électorale. On ne peut pas se faire voler cette élection sur le mode du renoncement et des sondages (...) C'est pour ça qu'il faut mobiliser autour de Benoît Hamon et gagner et gagner et gagner", a-t-il dit dans cette brève allocution prononcée depuis la tribune des VIP. Quelque 15.000 personnes sont attendues pour ce meeting, le plus grand de la campagne de Benoît Hamon.