Bruno Le Maire : "le vainqueur de la primaire, ça sera moi"

  • A
  • A
Partagez sur :

Invité du Grand Rendez-vous, le candidat à la primaire de la droite Bruno Le Maire assure qu'il remportera ce combat. 

INTERVIEW

Bruno Le Maire "ne ralliera personne" au second tour de la primaire de la droite s'il n'est pas qualifié, a-t-il déclaré dimanche au Grand rendez-vous Europe 1/iTélé/Les Echos

Pas de ralliement possible pour lui. "Que les choses soient claires : pas de ralliement à personne, liberté totale", a affirmé Bruno Le Maire, que les sondages donnent pour l'instant en lutte pour la troisième place avec François Fillon, loin derrière Alain Juppé et Nicolas Sarkozy. Au passage, Bruno Le Maire a cité quelques unes de ses divergences avec l'ancien chef de l'Etat. Il a notamment mentionné le cumul des mandats que Nicolas Sarkozy veut rétablir, ou les liens avec l'Arabie saoudite et le Qatar.

Bruno Le Maire confiant de sa victoire. "J'irais abandonner mes convictions pour rallier un autre candidat dans cette primaire ? J'irais abandonner des millions d'électeurs ?", a demandé Bruno Le Maire. "Pas de ralliement à personne. De ralliement, il n'en est pas question". Et de conclure, sur l'issue de cette primaire, extrêmement confiant : "Je soutiendrai dans tous les cas de figure le vainqueur de la primaire et ce sera d'autant plus facile que ce sera moi".