Bayrou à En Marche! : "pas le moment d'annoncer des investitures aux législatives"

  • A
  • A
Bayrou à En Marche! : "pas le moment d'annoncer des investitures aux législatives"
Le président du Modem a estimé mardi qu'il fallait davantage se "concentrer" sur l'élection présidentielle alors que 14 candidats ont été officiellement investis par En Marche !.@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

Le président du Modem a estimé mardi qu'il fallait davantage se "concentrer" sur l'élection présidentielle alors que 14 candidats ont été officiellement investis par En Marche !.

Le président du MoDem François Bayrou a estimé mardi que ce n'était "pas le moment d'annoncer des investitures" d'En Marche! "aux législatives" alors qu'Emmanuel Macron a promis qu'il en annoncerait "beaucoup" entre les deux tours de la présidentielle.

Une idée "pas cohérente". "L'idée que l'on polluerait, ou que l'on troublerait, ou que l'on pèserait sur l'élection présidentielle, par la distribution d'investitures pour les élections législatives qui vont venir plusieurs semaines après, est une idée baroque", a estimé le maire de Pau dans l'émission L'Épreuve de vérité diffusée sur Public Sénat, en partenariat avec l'AFP, les Échos et Radio Classique. "En tout cas, moi je considère que c'est une idée qui n'est pas cohérente", a-t-il insisté.

"Tout le monde sait que quand il y a des investitures, ça provoque des sentiments mitigés chez les uns et les autres, chez ceux qui souhaitent avoir ces investitures. Ce n'est donc pas le moment, entre les deux tours d'une élection présidentielle, d'annoncer des investitures aux législatives. Tel est mon sentiment", a encore souligné François Bayrou, en contradiction donc avec Emmanuel Macron.

Se "concentrer" sur la présidentielle. Début avril, dans une interview au Parisien, Emmanuel Macron avait annoncé "beaucoup" d'investitures "entre le premier et le second tour ". Son entourage avait confirmé cette tendance dans les derniers jours et une importante vague de candidats semblait devoir être dévoilée cette semaine. "Peut-être l'a-t-il dit", a temporisé le maire de Pau.

"Mais si j'ai un conseil à exprimer, c'est qu'il faut se concentrer sur l'élection présidentielle. Il faut se concentrer sur la question qui est posée aux Français, dans une absolue transparence: que voulez-vous que soit l'avenir de notre pays ?", a-t-il insisté.

14 candidats officiellement investis. Pour l'heure, seulement 14 candidats ont été officiellement investis par En Marche!. La date limite de dépôt des candidatures aux élections législatives est fixée au 19 mai. Les deux tours sont prévus les 11 et 18 juin.