Il détourne les profils Twitter de Daech en comptes pro-gay

  • A
  • A
Il détourne les profils Twitter de Daech en comptes pro-gay
Partagez sur :

Un pirate informatique envoie des messages à caractère sexuels depuis les profils Twitter pro-EI.

LA STORY

Les sympathisants et recruteurs de Daech ont la réputation d'être très actifs sur les réseaux sociaux, et notamment Twitter. Des milliers de comptes diffusent des contenus faisant l'apologie du terrorisme, des vidéos de décapitation, et autres messages de haine, à tel point que Twitter a dû réagir en faisant fermer 125.000 comptes depuis 2015.

 

Comment les combattre ? C'est la question qu'a dû se poser un "hacker" membre des Anonymous, surnommé "Wauchula Ghost", et dont l'histoire est rapportée par le Washington Post. Son but : prendre la main sur les comptes des terroristes et leur faire tweeter… des contenus sexy. ". "Il y a deux choses que l'Etat Islamique craint : les femmes, et le porno (…) On se moque d'eux pour diminuer leur présence en ligne", affirme le pirate informatique qui revendique avoir déjà détourné 160 comptes, et préfère garder l'anonymat. Depuis le massacre d'Orlando, il a même décidé de transformer les profils Twitter de l'Etat Islamique en comptes pro-gay. Exemple : cet avatar de profil modifié sur un des comptes pro-EI, avec le drapeau de la cause homosexuelle accompagné des mots "Je suis gay et j'en suis fier" :


Screen Shot 06-14-16 at 05.23 PM


Un tweet envoyé par le hacker sur un compte Twitter pro-Daech (@Twitter)





Pour vous, Orlando
@WauchulaGhost sur son compte Twitter


Au-delà de tourner en dérision les combattants de Daech, le pirate informatique affirme au site Softpedia que l'accès à ces comptes lui permet aussi de récupérer et de rendre publiques les adresses IP des utilisateurs pro-EI, et d'en surveiller d'autres, dont les profils ne sont pas publics. "Nous créons de la confusion. Daech ne sait plus quels comptes sont bons, et quels comptes sont mauvais", ajoute-t-il.


Screen Shot 06-14-16 at 04.48 PM


Le profil d'un compte Twitter pro-Daech transformé en "J'aime le porno" (@Twitter)


"Le gouvernement [américain, ndlr.] n'en a pas assez fait, particulièrement sur les réseaux sociaux (…) on voit des images de décapitation partout, les enfants ne devraient pas pouvoir voir ces images" affirme Wauchula Ghost au Washington Post. Il précise aussi qu'il ne tweete pas de contenu "classé X" sur les comptes qu'il pirate, mais uniquement "sexy". Si le risque est d'offenser aussi la communauté musulmane modérée avec ces contenus, même "soft", Wauchula Ghost ne semble pas s'en soucier pour l'instant. "Mon objectif est de me réveiller le matin et voir les messages de Daech, me disant qu'ils vont me tuer ou de me couper la tête. Plus ça les rend fous, plus je suis heureux", conclut-il.