Le pionnier français du bio est breton

  • A
  • A
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Le Made in France, Anicet Mbida bonjour !  Ce matin, coup de projecteur sur un industriel de l’agroalimentaire. Mais un industriel pas comme les autres, puisqu’il est le pionnier du bio en France. Il a commencé dès les années 70.

Aujourd’hui, cela paraît évident de faire du bio. Mais dans les années 70, il faut se rappeler qu’on s’émerveillait plutôt sur du fromage en tube ou du poulet lyophilisé. C’était le grand essor de la nourriture industrielle.  Pourtant, en Bretagne, une petite laiterie familiale a tout misé sur le bio. C’était en 1975. Il y a déjà plus de 40 ans. Et ils ont été visionnaires puisqu’aujourd’hui ils sont leader du marché avec la marque "Vrai".
Cette entreprise, c’est Triballat Noyal, Fondée par la famille Triballat et installée à Noyal-sur-Vilaine à côté de Rennes. Département ? L’Ille-et-Vilaine, le 35.

Ça n’a pas dû être facile au départ, si tout le monde misait sur l’industriel ?
Ah non. On n’a pas arrêté de se moquer d’eux. Vous savez le classique : "ça ne marchera jamais. Vous êtes complètement à côté de la plaque. Personne n’en voudra de votre bio." Pourtant, la fille des fondateurs (qui était aux manettes à l’époque) a insisté.

Elle a fédéré les fermiers un par un pour créer la première marque bio vendue en grande surface. D’ailleurs, elle est aussi à l’origine du premier cahier des charges du bio qui aboutira au label AB, Agriculture Biologique.

Donc le bio en France, on le doit beaucoup à la ténacité d’une femme : Françoise Triballat. Retenez son nom. La "matriarche" de l’entreprise Triballat Noyal. Pionniers du bio en France. Du Made in Bretagne.