Football : un programme qui détecte les points faibles d’une équipe

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Football : un programme qui détecte les points faibles d’une équipe

Voilà qui pourrait faire gagner du temps à beaucoup d’entraineurs. Car jusqu’ici, ils n’avaient pas le choix. Pour trouver des failles chez l’adversaire, ils devaient visionner des heures de matchs, prendre des notes, analyser, re-visionner.

Mais depuis, trois polytechniciens, trois copains, fans de football, ont mis au point un programme qui analyse les vidéos des matchs image par image. Il récupère ensuite toute une série de données comme, les joueurs faisant les meilleures passes, ceux qui défendent mal. Ce qui permet de déterminer en quelques minutes les points forts et les points faibles d’une équipe.

Le programme s’appelle Footovision, il est assez unique, et nous vient du centre de Paris dans le 4e arrondissement.

Le monde du football manipule déjà énormément de statistiques. Mais en général, il est nécessaire d’avoir des équipements spéciaux ou des petites mains autour du terrain qui cliquent pour signaler une passe, un drible ou un tir. Avec Footovision, en revanche, tout est automatique. Il suffit d’une simple vidéo de télévision.

Mais surtout, nos parisiens s’intéressent également au collectif, aux phases de jeu. Ce qui est nouveau. Ils doivent donc effectuer une analyse mathématique très complexe des déplacements. Des techniques déjà mises en œuvre quand ils analysaient les mouvements d’argent dans la finance. Un secteur qu’ils ont quitté pour travailler sur leur sujet de prédilection : le football.

La société est toute jeune, mais apparemment plusieurs clubs de ligue 1 utilisent déjà ses analyses. On ne nous dira pas lesquels, personne ne voulant dévoiler sa botte secrète.

Ses données et ses analyses intéressent également les consultants, les commentateurs ainsi que les sites de paris sportifs qui pourraient utiliser le programme pour affiner les cotes.