Accordéons Maugein : du bal musette à la musique classique

  • A
  • A
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

On parle musique ce matin, avec l’accordéon qui connaît un regain d’intérêt ces dernières années.

Ça relance la manufacture Maugein, l’un des tout derniers fabricants d’accordéons en France. Il est installé depuis presque cent ans à Tulle.  

Maugein est une référence mondiale de l’accordéon. Mais en 2012, il est passé très près du dépôt de bilan, simplement parce que plus grand monde en achetait.

Il est vrai que l’accordéon, pour beaucoup, c’est plutôt Le bal musette, Yvette Horner ou le folklore, mais il n’y a plus beaucoup de clients.

Sauf qu’aujourd’hui, l’accordéon, c’est devenu les Quatre saisons de Vivaldi.

Vivaldi ? De la musique classique ?

On redécouvre l’accordéon dans le classique, notamment pour accompagner d’autres instruments.

Du coup, les compositeurs s’y intéressent à nouveau. Désormais, il y a même une classe d’accordéon au Conservatoire de Paris.

À qui profite ce nouvel engouement ?

Évidemment à Maugein. Comme quoi, il a eu raison de faire le dos rond et de conserver ce savoir-faire. Il lui permet aujourd’hui de toucher une toute nouvelle clientèle.

C’était les accordéons Maugein qui passent du bal musette à la musique classique, du Made in Corrèze.