Cerf volant pour photographie aérienne

  • A
  • A
Les Français sont formidables est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Le KAP - Kite Aerial Photography - consiste à attacher un appareil photo à un cerf-volant.

Et le dernier mot avec Louise Ekland.

Si vous avez envie de vous essayer à la photographie aérienne mais que vous êtes allergique aux drones, j'ai une solution pour vous. Ça s'appelle le Kite Aerial Photography, le KAP ! et ça consiste à attacher un appareil photo à un cerf-volant !

Il y a seulement 100 pratiquants en France, mais je me suis renseigné auprès d'Elias, qui fait du KAP du côté de Valenciennes, il m'a tout expliqué. Vous maniez un cerf-volant, vous volez avec lui jusqu'à 100 mètres de haut. Vous êtes un surfeur du vent.

Noooo stress, le cerf-volant est attaché, vous ne pouvez pas le perdre.

Un cerf-volant c'est comme un drone tenu en laisse. Il risque pas d'aller mordre les mollets des passants avec ses hélices.

 Gros avantage !

Deuxième avantage : le cerf-volant c'est légal.  Contrairement aux drones qui sont interdits un peu partout, personne n'a encore pensé à bannir ces symboles pacifiques de notre enfance atlantique.

Respirez à fond. D'après mon ami Elias, vous n'avez pas le droit de survoler les centre-ville, mais à part ça votre cerf-volant plane dans un grand vide juridique. Profitez-en pour faire de magnifiques photos en espionnant vos voisins !

C'était pas désagréable !

C'est super hein !! Merci à Elias Congiu de m'avoir initié au KAP, le Kite Aerial Photography. Moins cher qu'un drone, beaucoup plus poétique, et ça restera légal tant que ce sera confidentiel ! Bref, la photo avec cerf-volant mérite d'avoir le vent en poupe, juste assez pour décoller, mais pas trop pour ne pas se crasher !

Merci Louise Ekland.