Macron, l’anti-Trump

  • A
  • A
L'édito politique d'Yves Thréard est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Mêmes s'ils ont quelques caractéristiques communes, Emmanuel Macron et Donald Trump sont profondément différents.

Macron doit annoncer sa candidature à la présidentielle ce matin, et Yves Thréard nous dit que c’est l’anti Trump.

Ils n’ont que deux caractéristiques en commun.
D’abord, on entend que Macron serait un candidat anti système. Archi faux. Comme Trump avant son élection, il ne s’est jamais frotté au suffrage universel. Mais tous deux sont des produits du système. C’est-à-dire de l’élite : ils ont de l’argent, des relations et ils détiennent les codes nécessaires pour se faire ouvrir toutes les portes. Ils ne sont pas de la base.
Ensuite, oui, tous deux sont des objets politiques non identifiés. Trump n’est pas un républicain pur sucre et il a récolté beaucoup de voix chez les démocrates déçus de la classe moyenne blanche. Macron, c’est pareil, mais dans le sens inverse : il n’est pas socialiste pur sucre et il risque de prendre beaucoup de voix à la droite.

Alors, en quoi sont-ils différents ?

Sur la forme, d’abord. Trump vocifère quand Macron prêche comme un télévangéliste. Trump s’en prend aux voleurs de l’État central quand Macron déplore l’illettrisme des employés de Gad. Trump flatte l’esprit revanchard du petit peuple quand Macron cherche les moyens de le faire sortir de sa condition.
Sur le fond, ensuite. Trump et Macron sont deux libéraux sur le front économique. Mais Trump est un ultraconservateur sur les questions de société quand Macron est un libertaire post-soixante-huitard. Trump est anti mondialiste et climato-sceptique quand Macron est tout le contraire.

Pourtant, Macron, comme Trump, peut gagner ?

Effectivement. C’est pourquoi Macron suscite la même jalousie dans la classe politique. Mais Trump, le populiste, et Macron, l’humaniste, incarnent deux réponses politiques différentes à la crise d’identité que traverse l’Occident. L’une a gagné, l’autre doit encore faire ses preuves.