Primaire : Nicolas Sarkozy doit s'inspirer de Rocky

  • A
  • A
Les experts d'Europe 1 est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Axel de Tarlé, Anne Le Gall, Alex Taylor et Antonin André font le point sur l'actualité du jour.

Alex Taylor, expert international

Les danois vont désormais confisquer les biens des migrants ?
 
Décidé et annoncé hier. La coalition de droite s’est mise d’accord avec les socio-démocrates. La police danoise pourra saisir les effets personnels des migrants soi-disant pour financer leur hébergement. Ils pourront garder 1.350 euros en cash ainsi que leurs téléphones portables et des biens auxquels ils attachent une valeur sentimentale, genre les bagues. Cela déclenche pas mal de réactions, surtout à l’étranger. L’agence des NU pour les réfugiés a vivement critiqué cette mesure que le Washington Post a comparé à la spoliation des juifs pendant la 2nde Guerre Mondiale. Le PM Rasmussen a lui-même affirmé que c’était le projet de loi le plus mal compris de l’histoire du Danemark et a dit hier que ce n’est pas comme si, dès leur arrivée, on suspendait les migrants par les pieds pour leur faire tomber les pièces.
 
C’est vraiment pour financer l’hébergement ?
 
Bien sûr que non. C’est surtout pour décourager les autres. Les Danois avaient déjà lancé des pages de pub dans les journaux libanais. Il y a d’autres mesures aussi - il est question de retarder la réunification familiale de 3, voire 5 ans. Faut savoir que proportionnellement la Danemark a beaucoup de demandes de réfugiés pour sa population, 21.000 dépôts de candidatures pour 5,4 millions. Puis les danois continuent les contrôles à la frontière avec l’Allemagne et le pont Oresund avec la Suède, ce qui lui vaut de plus en plus de reproches depuis Bruxelles.


Antonin André, expert politique

Nicolas Sarkozy, quasi invisible depuis la rentrée, est en chute dans les sondages avec notamment moins neuf points dans le baromètre Ipsos le Point tandis qu'Alain Juppé creuse l’écart dans la perspective de la primaire.

Est-ce plié ? Nicolas Sarkozy a-t-il renoncé ?
 
Certains commençaient à espérer qu’il ait jeté l’éponge, qu'il soit sur le point d’annoncer, terrassé par les sondages, qu’il renonçait. Leur espoir va être déçu.
Hier matin ses légions se sont réunies pour la première fois actant le lancement de la reconquête. Une mobilisation décrétée par Nicolas Sarkozy lui-même. 37 fidèles se sont rassemblés derrière le général en chef Brice Hortefeux : Eric Woerth, Luc Châtel, Pierre Charon , Laurent Wauquiez a également passé une tête. Une réunion hors les murs des Républicains "sans traîtres" pour reprendre l’expression d’un participant. Ils se retrouveront toutes les trois semaines pour conduire la campagne, s’organiser, relayer les messages du candidat Sarkozy.
C’est officiel, Nicolas Sarkozy est candidat à la primaire.
 
Nicolas Sarkozy se lance, il a des troupes, il a le parti, mais il part avec un gros handicap, on le mesure dans les sondages. Est-il challenger dans cette primaire car c’est loin d’être gagné ?
 
L’un des proches Nicolas Sarkozy qui a revu la saga Rocky pendant ses vacances a eu un flash, Nicolas Sarkozy c’est Rocky Balboa dans Rocky 3. Il a été champion du monde, président de la République après avoir mis au tapis Ségolène Royal en 2007, il a roulé des mécaniques, il s’est laissé grisé par la réussite et le succès, le bling Bling et puis il s’est fait étalé à son tour par un challenger qu’il a sous-estimé. Aujourd’hui, beaucoup de ses rivaux le voient comme un champion usé, fini, qui tente un énième retour. La ressource, il doit la trouver en lui comme dans Rocky 3.
C’est loin d’être gagné car il doit se réinventer, installer un nouveau Sarko, il doit donc forcer sa nature et aller à la rencontre des Français sur le terrain, lui qui déteste la proximité.
Nicolas Sarkozy il domine les masses, il enflamme par ses discours mais partager le café au zinc au petit matin, dormir dans un hôtel de province lui qui ne supportait pas de ne pas rentrer dormir dans son lit quand il était président, passez-moi l’expression, c’est chaud ! Ce n’est pas une campagne d’appartement à Neuilly, il a conscience qu’il n’est pas favori et qu’il va falloir s’entraîner dur Sarko Balboa.
Un conseil s’il nous entend, Nicolas Sarkozy, pas la peine de se faire des nœuds aux cerveaux pour savoir comment s’imposer : tout est dans Rocky 3 il suffit juste de le regarder.

Axel De Tarlé, expert économie

Le pétrole n'en finit pas de chuter et passe désormais sous la barre des 30 dollars le baril.
Une chute tellement violente qu'elle devient inquiétante pour l'économie.

En un an et demi, le cours du pétrole a été divisé par 3 avec -70 % ce qui entraine une surproduction sur fond de ralentissement économique notamment en Chine.

A priori, la baisse du prix du pétrole est une excellente nouvelle pour nous mais à la pompe, les prix ne baissent pas, au contraire, ils augmentent.
En effet, l’État a relevé les taxes au 1er janvier avec 3,5 centimes de plus pour le gasoil et deux centimes supplémentaire sur le SP95.

Les effets négatifs de cette chute du pétrole touchent directement la filière française comme Total qui représente l'excellence française. L'entreprise est en grand danger et pourrait supprimer plus de 4.000 postes soit 40% de ses effectifs.
En Grande-bretagne, BP a décidé de supprimer 4.000 postes car à 30 dollars le baril, les forages en mer du Nord, ne sont plus rentables. On les ferme.

L'autre conséquence négative c'est sur la vente des voitures électriques.
L'essence étant peu taxée (50 centimes pour un litre). Aux Etats-Unis, c'est un véritable triomphe des gros 4x4 qui est la voiture la plus vendue alors qu'elle consomme près de 15 litres au 100 kilomètres.

Dans tous les pays producteurs comme l'Arabie Saoudite, la Russie, Le Vénézuela ou Algérie, L’État veut réduire de 40% le nombre de ses fonctionnaires avec un risque de déstabilisation politique.
A noter que dans certains pays, Daech est en embuscade.

La baisse des cours du pétrole devait être une bonne nouvelle mais elle devient un sujet d'inquiétude.
Une réunion d'urgence de l'Opep va se tenir pour fermer robinet et remonter les cours.

Anne Le Gall, experte innovation

Innovation : la tour la plus haute de chine vient d'être homologuée

Ce n'est pas la plus haute du monde qui reste celle de Dubai, Burj Khalifa avec 35 étages de plus, mais cette Shanghai Tower, vient d’être officiellement déclarée comme la plus haute de chine.
Elle domine notamment le quartier financier de Shanghai, là où il y a 20 ans seulement, il n'y avait que des terres agricoles.

Avec ses 632 mètres, elle vient d'être officiellement reconnue comme étant la plus haute de Chine. Pour comparaison, elle représente deix fois la hauteur de la Tour Eiffel ou trois fois celle de la tour Montparnasse.
Elle innove aussi par son architecture puisque le bâtiment est vrillé, la tour est effectivement tordue sur elle-même ce qui a l'avantage de récupérer 24 % la prise au vent.
Ce look aérodynamique a permis d'économiser 58 millions de dollars sur les coûts de construction tout en étant un bâtiment capable de résister aux typhons.

L'intérieur fait-il autant rêver ?

420.000 mètres carrés de bureau, de magasin et d'hôtels, c'est l'équivalent de presque 60 terrains de foot. Avec de larges espaces vitrés, des terrasses végétales et pour parcourir les 128 étages cette tour, on compte 106 ascenseurs dont certains montent à 64 km/heure soit trois fois la vitesse de l'ascenseur de la tour Montparnasse. Ce sont donc les ascenseurs les plus rapides du monde.

Nouvelle innovation :

Cette tour est économe en énergie avec un système de double paroi de verre qu'on ouvre ou ferme pour garder la chaleur ou pas comme on le ferait avec un manteau.
Enfin, 270 éoliennes sont dispersées pour alimenter un partie de l'éclairage du bâtiment.