Le médecin de Polnareff : "Michel est victime d'annulationnite de concert"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Commandeur News est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Claude Céhachue, médecin de Michel Polnareff, révèle la véritable pathologie dont souffre le chanteur au micro de Commandeur News.

Au menu ce matin, celle que l’on appelle désormais "l’affaire Polnareff" !

Julie : Le chanteur est suspecté de s’être fait mettre en arrêt de travail pour des raisons de contrat. Son entourage proteste en arguant qu’il était bel et bien malade. Faisons le point avec le médecin du chanteur, Claude Céhachue ! Bonjour Docteur !

Claude : Professeur.

Julie : Pardon, "professeur".

Claude : D’ailleurs, puis-je profiter de votre antenne, Julie Leclerc, pour mettre un terme à ces chicayas pipolistiques, ces salmigondis, fariboles, qui circulent dans la presse sur mon pédigrée professionnel ?

Julie : Je vous en prie, docteur.

Claude : “Professeur”. Je suis diplômé de l’Université de médecine de… Attendez, parce que j’arrive pas à relire ma fiche… De Clermont sur Aubrac, c’est ça qu’elle m’a écrit ma secrétaire, d’où je suis sorti Docteur en "sciences cardiaco-chirurgico-dermato-podo-otorino-oculo-réno-digestive", en fait je suis aide-soignant, et je me suis spécialisé par la suite, en écriture de certificat médical contre de l’argent. Attention, Julie Leclerc, vous ne pouvez pas néanmoins raconter tout et n’importe quelle falbala. Il faut toujours un lien avec le réel. Vous ne ferez jamais avaler à n’importe qui que Barry White ou Demis Roussos étaient anorexiques. D’ailleurs ne les faites pas avaler tout court, parce que ça fait beaucoup à manger. Paix à leur âme.

Julie : On va revenir au cas Polnareff. Dans quel état de santé se trouve le chanteur aujourd’hui ?

Claude : Alors, c’est très compliqué. Monsieur Polnareff souffre d’une pathologie très complexe que l’on appelle "L’annulationnite de concert", qui est une pathologie lourde qui consiste en un déficit chronique des vaisseaux circulaires du réseau veineux vasculaire, de la tirrhoïde de la malléole osseuse du lobe oculaire.  

C’est là mais ça peut être ailleurs. Vous animez le "Questions Santé" avec le Docteur Kierzec, vous le savez.

Julie : En résumé ?

Claude : Il a rien du tout. Il veut juste faire chier Coullier, le producteur, et Coullier veut le faire chier, ce qu’on appelle un concours de kiki. Je vous laisse, j’ai Jérôme Cahuzac dans le cabinet, il est victime de graves crises de cellulophobie, le refus d’aller en prison, dès qu’il voit un barreau il tourne de l’œil.