Donald Trump Jr. : "Daddy, on peut bombarder l'Europe ? Je m'ennuie…"

  • A
  • A
Commandeur News est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Alors que plus aucune autorisation d’interview n’est délivrée, Commandeur News a obtenu le feu vert pour interroger Hillary Clinton.

Ce matin, c’est bien sûr l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche qui vous préoccupe, c’est le moins qu’on puisse dire.

Julie : En exclusivité pour Commandeur News, la première déclaration de Donald Trump ! 

Julie : Président Trump, vous êtes en direct sur Europe 1 ! On écoute vos premières déclarations !

Donald Trump :My fellow americans, fellow Julie, and fellow stagiaire de collège Thomas Sotto ! Excusez-moi, je suis tellement ému, je me mouche dans ma moumoute. Mes premiers mots sont pour ma compétitrice, Hillary Clinton. Je n’ai pas envie de tirer sur l’ambulance, enfin même le Samu… enfin même le Corbillard. No, Hillary, tu as fait une belle campagne. Tu as montré une santé de fer, à chaque fois que tu éternuais, tu faisais trois jours de coma ! (Rire gras) Hey Hillary, j’ai des pistes de boulot for you ! On cherche des vendeuses Tupperware frigides dans le Michigan ou la Pennsylvanie, je peux te pistonner vieux cheval !

Julie : C’est élégant, ça monsieur Trump !

Donald Trump : Tutututut… Djulie… On fait plus de commentaires ! Tonton Trump est président ! Les personnes d’origine étrangères comme toi ne peuvent pas couper des Américains qui sont en train de parler, sinon moi faire enfiler à toi salopette orange et t’envoyer à Guantanamo couper des pierres avec un coupe-ongle !

Julie : Pardon monsieur Trump !    

Donald : Ok. Tu es pardonnée par le Christ rédempteur de l’Eglise du Saint-Sacrement… On s’en fout. Second : mes deuxièmes mots seront pour les journalistes : les gars, vous vous êtes mis le doigt dans l’œil, et encore je suis poli, l’œil du bas du dos ! Allez, les puceaux, à la machine à écrire ! Il faut maintenant expliquer l’inverse de tout ce que vous avez dit pendant 1 an, loosers ! Vous voulez de la Préparation H ? Ça fait mal au cucul !

Melania : Trumpy !

Donald Trump : Qui es-tu ? Ah… Secret service, il y a une femme de Daech près de moi, qui veut m’attaquer ! Fermez les frontières aux Arab !

Melania : Non, Trumpy, je suis Melania, ta femme !

Donald : Ah ok !

Melania : Je m’ennuie, je veux sac à main Gucci et épilation totale pour investiture !

Donald : C’est qui le nain près de toi ? On dirait le nain de l’île fantastique !

Melania : C’est ton fils Trumpy, Donald Junior !

Donald Jr : Daddy, on peut bombarder l’Europe ?!

Donald : Ok, mais tu finis de donner coups de pieds dans réfugiés que Papa t’a acheté et mis dans le jardin ok ?! Sinon pas agression nucléaire sur Europe ! Et mes derniers mots, sont pour les Le Pen ! Fellow Marine, thank you for your support, tu as un boulevard pour 2017 mon bûcheron !