Argentine-Nigeria : qui est favori ? Cinq infos pour faire vos pronostics

  • A
  • A
Argentine-Nigeria : qui est favori ? Cinq infos pour faire vos pronostics
Lionel Messi et l'Argentine affrontent le Nigeria de Musa. @ Alexander NEMENOV, Ian KINGTON / AFP
Partagez sur :

Lionel Messi et ses coéquipiers doivent absolument s’imposer pour se qualifier en huitièmes de finale, mardi à Saint-Pétersbourg dans le groupe D (20h). Victoire, nul, défaite : à vos pronos !

La qualification ou la désolation. L’Argentine joue sa survie contre le Nigeria, mardi soir lors du troisième match du groupe D (20h). Les Argentins, humiliés par la Croatie (3-0), sont pour le moment derniers de leur poule avec un point, tandis que les "Super Eagles", vainqueurs de l’Islande (2-0), pointent au deuxième rang (3 pts). L’Albiceleste n’a donc pas le choix : seule une victoire lui permettrait de se qualifier pour les huitièmes de finale. Cet Argentine-Nigeria s'annonce d'autant plus excitant que le vainqueur de ce duel pourrait affronter en huitièmes de finale... l'équipe de France. 

Les scénarios possibles. L'équation est donc relativement simple : Messi et compagnie peuvent terminer deuxièmes de leur groupe s'ils battent le Nigeria et que, dans le même temps, l'Islande ne bat pas la Croatie. Si la sélection nordique gagne, il faut que la différence de buts argentine soit meilleure pour que les Argentins se qualifient. Quant au Nigeria, une victoire leur assurerait le ticket pour le tour suivant, alors qu’un nul pourrait suffire en cas de nul ou de défaite de l’Islande.


Le cauchemar de l’Argentine. Gagner un match semble pourtant diablement compliqué pour cette Argentine-là. Les Sud-Américains ont d’abord été tenus en échec par l’Islande après une triste prestation (1-1), avant de s’effondrer complètement face à la Croatie (3-0). Et comme si ça ne suffisait pas, la presse argentine a fait état de vives tensions au sein de la sélection. "La relation avec le sélectionneur est totalement normale", a toutefois assuré dimanche le vétéran Javier Mascherano, histoire d'éteindre l'incendie. Sans convaincre grand monde…

Le Nigeria monte en puissance. Loin de la pression entourant les vice-champions du monde en titre, le Nigeria s’est spectaculairement remis en selle. Les "Super Eagles", battus par la Croatie (2-0), ont ensuite renversé l’Islande (2-0) grâce à une magnifique deuxième période et un doublé de leur attaquant Ahmed Musa. Oui, le Nigeria a les moyens de se qualifier !

Le Messi est attendu. Les Nigérians sont peut-être en confiance, mais ils ne possèdent pas dans leurs rangs l’un des deux meilleurs joueurs au monde. Toute l’Argentine comptera en effet sur le réveil de Lionel Messi. La star du Barça est pour le moment totalement passée à côté de sa Coupe du monde, avec notamment un penalty raté contre l’Islande alors que le score était de 1 à 1. La "Pulga", jamais titrée avec son pays, a une revanche à prendre. Et comme il ne faut jamais sous-estimer l’orgueil d’un champion…

Le Nigeria vers un deuxième huitième de suite ? Le Nigeria a la possibilité de se qualifier pour la deuxième fois de suite en huitièmes de finale, après la Coupe du monde 2014. Il y a quatre ans, les "Super Eagles" avaient été éliminés par la France (2-0). Ça tombe bien : ils pourraient retrouver les Bleus au même stade de la compétition, si ces derniers terminent premiers de leur poule. Et ils auraient, alors, l’occasion de prendre leur revanche.