Playstation 5, Xbox Series X : les usines tournent à plein mais les consoles n'arrivent pas

  • A
  • A
Les Playstation 5 sont en rupture de stock partout en France.
Les Playstation 5 sont en rupture de stock partout en France. © Ed JONES / AFP
Partagez sur :
Deux mois après leur sortie en France, la Playstation 5 et la Xbox Series X sont introuvables. Les deux consoles de jeux vidéo partent comme des petits pains… quand il y en a en rayon, ce qui n'arrive que très ponctuellement. La faute au Covid mais aussi à un manque de composants fournis par les partenaires de Sony et Microsoft.

L'année commence aussi mal que la précédente s'était terminée pour le monde de la culture. La réouverture espérée des lieux accueillant du public n'a pas eu lieu le 7 janvier. Résultat, cinémas, théâtres et salles de concert resteront fermés au moins jusqu’à la fin du mois de janvier. Pendant ce temps-là, le couvre-feu est prolongé et il faut donc occuper ses soirées chez soi. Pour cela, certains ont eu la chance de recevoir à Noël une Playstation 5 ou une Xbox Series X, les toutes dernières consoles de jeux vidéo. Mais il n’y a pas beaucoup d’heureux, les stocks sont très limités depuis leur sortie en novembre. Mauvaise nouvelle, cela risque de durer encore quelques mois.

Pour ceux qui n'ont pas trouvé de PS5 ou de Series X sous le sapin, il n'y a quasiment aucun espoir d'en trouver une dans les prochaines semaines. Il y en aura oui, mais pas partout et uniquement en petite quantité lors de ventes ponctuelles. Chaque distributeur adopte une stratégie différente. Il est possible de les précommander sur certains sites, chez Intermarché par exemple, mais sans savoir quand elles seront livrées. D'autres, comme la Fnac et Amazon, préfèrent ne pas prendre de risque en n'annonçant ni date ni précommande.

Manque de composants

Deux mois après leur sortie, les consoles de Sony et Microsoft sont donc quasiment introuvables. Pourquoi ? Tout simplement car les usines ne tiennent pas le rythme de la demande. "Beaucoup de gens me demandent : 'Pourquoi n'en avez-vous pas fabriqué plus ? Pourquoi ne pas avoir lancé la production plus tôt ?' C'est juste une question d'ingénierie désormais", a expliqué Phil Spencer, patron de Xbox, lors d'un bilan de fin d'année. "J'aimerais vraiment qu'on ait plus de consoles. Elles sont vendues tellement vite… Je vous assure que nous ne les retenons pas dans nos usines et je vous remercie de votre patience."

Des excuses qui s'accompagnent aussi d'explications qui éclairent le retard de production. "Toutes les lignes de production tournent à plein, nous allons aussi vite que possible. J'étais encore au téléphone récemment avec nos fournisseurs, à leur demander comment il était possible d'avoir plus de composants", a dit Phil Spencer, évoquant notamment le cas d'AMD, qui fournit les cartes graphiques et des cartes-mères de la Xbox mais aussi… de la Playstation 5. Sony et Microsoft demandent tous les deux plus de composants à AMD, qui n’arrive pas à satisfaire tout le monde. Résultat : il faudra attendre mars, voire avril, pour avoir un approvisionnement de consoles à peu près suffisant.