Voile : Franck Cammas de retour en tandem

  • A
  • A
Franck Cammas, à gauche, et Charles Caudrelier, à droite, barreront ensemble et à tour de rôle le maxi trimaran Edmond de Rothschild.
Franck Cammas, à gauche, et Charles Caudrelier, à droite, barreront ensemble et à tour de rôle le maxi trimaran Edmond de Rothschild. © AFP
Partagez sur :
Le célèbre skipper, qui n'avait plus de sponsor, barrera le maxi trimaran Edmond de Rothschild en tandem avec Charles Caudrelier. Une stratégie rare. 

Ce n'est pas un, mais deux skippers qui barreront le maxi trimaran Edmond de Rothschild. L’écurie Gitana-Edmond de Rothschild a décidé à l’issue d’une Route du Rhum avortée en raison d’une avarie grave de flotteur de changer de skipper. Onze candidatures spontanées sont arrivées sur la table du team manager Cyril Dardashti : celles de skippers jeunes et moins jeunes, de navigateurs expérimentés ou moins expérimentés. Tous sont évidemment intéressés pour prendre en main ce voilier hors-norme, volant, qui font rêver nombre de marins mais à ne pas mettre entre toutes les mains. 

Lors des entretiens individuels, deux noms se dégagent : Franck Cammas, 46 ans, l’un des plus beaux palmarès de la Voile et Charles Caudrelier, 45 ans, moins connu mais tout aussi expérimenté… Ils ont d’ailleurs gagné ensemble la "Volvo Ocean Race".

Cammas et Caudrelier, complices depuis vingt ans 

Finalement, l'équipe Gitana choisit de ne pas choisir. Avec cette décision, elle change les codes et modifie les modèles classiques en confiant les rênes du bateau de 32 mètres de long au binôme. Surpris dans un premier temps, Franck Cammas et Charles Caudrelier disent banco : ils se partageront la barre du trimaran chacun leur tour.

"Il y a beaucoup de travail, on sait que c'est un bateau très bien né, ils ont osé dans sa conception. Ce bateau va très vite, mais il ne faut pas s'endormir. Pour l'instant, il n'y a pas un bateau volant qui a fini une course", a expliqué Caudrelier, complice de Cammas depuis vingt ans.

Retour par la grande porte pour Cammas

Cammas, grand spécialiste du multicoque, disputera la première partie du programme en solitaire, notamment la Transat anglaise en 2020 et Caudrelier, la seconde partie avec la Route du Rhum 2022 et surtout la première édition en 2023 d’une course autour du monde en solitaire, la "Brest Ocean", la première à mettre aux prises ces bateaux capable de voler autour du monde. Ensemble, ils disputeront en novembre prochain une transat inédite, la "Brest Atlantiques", entre grands Ultims…

C’est donc un retour par la grande porte pour Franck Cammas, qui avait délaissé le multicoque pour d’autres projets, notamment la "Volvo Ocean Race" puis la Coupe de l’America. Il a confié à Europe 1 retrouver ce milieu du multicoque, qu’il n’avait pas vraiment délaissé, avec un immense plaisir, heureux de se confronter aussi à des navigateurs comme Armel le Cléac'h ou François Gabart qu’il a vu progresser sans les avoir eu comme concurrents, presque dix ans après sa victoire dans la Route du Rhum avec un maxi-multicoque.

Avant d'être recruté par Gitana, Caudrelier se projetait sur une participation au prochain Vendée Globe en 2020 alors que Cammas, qui a dû renoncer à la 36e Coupe de l'America en 2021 faute de moyens, s'est investi dans le projet omanais (formation, régates), etc. Il a également pris part ces quatre derniers mois à l'élaboration du nouvel Ultim de Banque Populaire après la destruction du précédent lors de la Route du Rhum.

Europe 1
Par Corinne Boulloud, édité par Benoist Pasteau