Tour de France : Egan Bernal abandonne avant la 17e étape

, modifié à
  • A
  • A
Egan Bernal, en souffrance sur le Tour 2020.
Egan Bernal, en souffrance sur le Tour 2020. © AFP
Partagez sur :
Vainqueur de l'édition 2019 de la Grande boucle, le leader d'Ineos Egan Bernal, qui avait perdu tout espoir de victoire finale, a abandonné la course mercredi matin avant la 17e étape, a annoncé son équipe. 

Egan Bernal quitte le Tour de France. Le Colombien, leader d'Ineos et vainqueur de l'édition 2019 de la Grande boucle a abandonné mercredi matin, avant la 17e étape a annoncé son équipe depuis Grenoble.

Bernal, 16e du classement général à plus de 19 minutes du leader Primoz Roglic, est très éloigné du podium après avoir perdu beaucoup de temps dans les deux dernières étapes. "Nous pensons qu'il est plus sage pour lui d'arrêter", a estimé le patron de l'équipe britannique Dave Brailsford.

Il a "perdu trois ans de [sa] vie" au Grand Colombier

Mardi, au lendemain de la deuxième et dernière journée de repos, Egan Bernal a encore fini très loin, à plus de 27 minutes de Kämna. Le Colombien de 23 ans avait déjà défailli juste avant la journée de repos, dimanche, dans le Grand Colombier, qu'il a terminé à plus de 7 minutes des premiers. "J'ai souffert depuis la première montée, je pense que j'ai perdu environ trois ans de ma vie sur l'étape d'aujourd'hui", a-t-il déclaré après l'arrivée. 

 

"J'allais à plein régime en espérant un miracle, mais cela ne s'est clairement pas produit. J'ai tout donné, j'ai fait de mon mieux et il faut accepter quand les autres sont plus forts. Je ne pouvais tout simplement pas les suivre", a-t-il ajouté avec sportivité.

Pas sélectionné pour les Championnats du monde

Clairement pas au top de sa forme, Egan Bernal et son équipe d'Ineos subissent le rythme imposé par la Jumbo-Visma de Primoz Roglic, leader du classement général devant son compatriote slovène Tadej Pogacar, surprise de ce Tour 2020. 

Coïcidence ou pas, Egan Bernal n'a par ailleurs pas été sélectionné pour les Championnats du monde de cyclisme qui auront lieu à Imola, en Italie, du 24 au 27 septembre. Le leader de l'équipe Ineos ne fait pas partie de la liste publiée mardi par la Fédération colombienne de cyclisme, qui n'a pas donné d'explication à sa décision.

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP