Tennis-US Open : Murray battu dès le deuxième tour pour son retour en Grand Chelem

, modifié à
  • A
  • A
Murray a cédé au bout de 3h23 min d'efforts sur le court Arthur-Ashe.
Murray a cédé au bout de 3h23 min d'efforts sur le court Arthur-Ashe. © TIMOTHY A. CLARY / AFP
Partagez sur :
L’Écossais, absent depuis plus d'une année des courts du Grand Chelem, a été éliminé mercredi dès le deuxième tour du tournoi de l'US Open face à Fernando Verdasco (7-5, 2-6, 6-4, 6-4).

L'ex-numéro un mondial Andy Murray, opéré d'une hanche en début d'année, s'est incliné dès le deuxième tour de l'US Open pour son premier tournoi du Grand Chelem depuis plus d'un an, face à l'Espagnol Fernando Verdasco (32ème) en quatre sets (7-5, 2-6, 6-4, 6-4), mercredi. C'est à New York en 2012 que Murray s'était offert le premier de ses trois sacres en Grand Chelem. Il s'était ensuite imposé à deux reprises à Wimbledon, en 2013 et en 2016.

Absent des courts depuis Wimbledon 2017. La précédente apparition en Grand Chelem de Murray, tombé à la 382ème place mondiale, remontait à Wimbledon 2017. Le Britannique de 31 ans n'avait ensuite plus rejoué de la saison, gêné par sa hanche droite. Il a fait son retour à la compétition mi-juin sur gazon mais avait renoncé à disputer Wimbledon à la dernière minute.

Plus de 3 heures d'efforts. Au premier tour lundi, l’Écossais avait eu besoin de plus de trois heures pour écarter le modeste Australien James Duckworth, 445ème joueur mondial, en quatre sets (6-7 [5], 6-3, 7-5, 6-3). Contre Verdasco, Murray a cédé au bout de 3h23' d'efforts sur le court Arthur-Ashe, après un dernier jeu interminable au cours duquel il s'est procuré cinq occasions de recoller à 5 jeux 5 partout. Mais Verdasco s'en est sorti à sa troisième balle de match. "C'était difficile de conclure le match", a convenu l'Espagnol de 34 ans. "Avec Andy, c'est difficile sur chaque point, même s'il n'est pas à 100% physiquement après son opération, c'est un combattant incroyable." Pour une place en huitièmes de finale, Verdasco défiera l'Argentin Juan Martin Del Potro, numéro 3 mondial et tombeur de l'Américain Denis Kudla (6-3, 6-1, 7-6 [4]).

"Trop de hauts et de bas". "A certains moments, j'ai joué mon meilleur tennis depuis mon opération et mon retour à la compétition. Mais à d'autres, dans le premier set surtout, je n'ai pas particulièrement bien joué... J'ai commis beaucoup d'erreurs quand j'étais en tête dans ce set", a décrit Murray. "A la fin, quand j'étais dos au mur, j'ai sorti du bon tennis et j'ai presque réussi à me relancer dans le match, mais j'ai connu trop de hauts et de bas", a-t-il poursuivi. 

Prudence sur l'avenir. Interrogé sur la suite, Murray s'est voulu à la fois optimiste et prudent. "Si les choses continuent à bien se passer et que je continue à progresser physiquement, je crois que je pourrais de nouveau me battre pour les trophées les plus importants. Mais on sait ne sait jamais comment le corps va répondre", a-t-il pondéré.

C'est fini pour Chardy. Le Sud-Africain Kevin Anderson, 5ème mondial et finaliste sortant, a mis fin au parcours de Jérémy Chardy (46ème) à l'US Open en éliminant le Français en trois sets 6-2, 6-4, 6-4, mercredi à New York. Anderson, qui n'a concédé aucune balle de break, s'est appuyé sur son puissant service en réussissant 18 aces.