Roland-Garros : hécatombe chez les Français, Tsonga, Gasquet et Mladenovic éliminés au 2e tour

, modifié à
  • A
  • A
Richard Gasquet disputait son premier tournoi du Grand Chelem sans être tête de série depuis l'US Open 2010.
Richard Gasquet disputait son premier tournoi du Grand Chelem sans être tête de série depuis l'US Open 2010. © Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Partagez sur :
Handicapé par des blessures ces derniers mois, Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga quittent le tournoi après avoir gagné seulement un match. Après la défaite de Mladenovic, il ne reste plus qu'une Française en lice. 

Sombre journée pour les joueurs tricolores à Roland-Garros. Alors que seize Français, treize hommes et trois femmes, s'étaient qualifiés pour le second tour du Grand Chelem parisien, Richard Gasquet, Jo-Wilfried Tsonga et Mladenovic se sont tous les trois inclinés mercredi. 

L'hécatombe a commencé avec Richard Gasquet. De retour sur le circuit depuis début mai après six mois d'absence, le 39e mondial a été dominé en quatre manches par l'Argentin Juan Ignacio Londero (78e), 6-2, 3-6, 6-3, 6-4. Mené une manche à zéro, puis deux manches à une, il s'est échappé 3 jeux à 0 dans le quatrième set et s'est même procuré une balle de 4-0 avant de perdre six des sept derniers jeux de la rencontre.

Le joueur français disputait son premier tournoi du Grand Chelem sans être tête de série depuis l'US Open 2010. Privé de compétition entre fin octobre et début mai, il avait été opéré d'une hernie inguinale en janvier. Avant Roland-Garros, il n'avait engrangé qu'une victoire, à Lyon la semaine dernière (contre Maxime Janvier). Londero, dont c'est le premier tournoi du Grand Chelem à 25 ans, affrontera le jeune espoir français Corentin Moutet (110e) pour une place en huitièmes de finale.

Moutet s'offre son premier troisième tour. Corentin Moutet, 20 ans et 110e mondial, s'est lui offert son tout premier troisième tour en Grand Chelem en désorientant l'Argentin Guido Pella (23e) en quatre sets 6-3, 6-1, 2-6, 7-5.

Tsonga impuissant face à Nishikori

De son côté, Jo-Wilfried Tsonga a été battu par le Japonais Kei Nishikori, 7e mondial, 4-6, 6-4, 6-4, 6-4, en un peu plus de trois heures. Désormais 82e mondial, l'ancien 5e au classement ATP est lui aussi à la poursuite de son meilleur niveau après une saison 2018 très largement tronquée, la faute à son genou gauche opéré puis récalcitrant. 

Le Manceau n'a pourtant pas démérité face au métronome japonais : il a d'abord inversé la situation dans la première manche après avoir accusé un break de retard, puis il a compté un break d'avance dans les troisième (2-0) et quatrième sets (3-0). Mais Nishikori s'en est sorti à chaque fois. Le Japonais affrontera le Serbe Laslo Djere (32e) pour une place en huitièmes de finale.

Mladenovic s'incline face à la 117e mondiale

53 mondiale, Kristina Mladenovic s'est elle inclinée en deux sets face à la Croate Petra Martic (31e). Il ne reste déjà plus qu'une Française en lice dans le tableau féminin, la numéro 1 tricolore Caroline Garcia, opposée à la Russe Anna Blinkova (117e) pour son deuxième match jeudi. 

Un peu plus tôt dans la journée, la jeune invitée Diane Parry, 16 ans et 457e mondiale, a chuté face à la Belge Elise Mertens (20e) 6-1, 6-3.