Plainte pour viol : entendu par la police, Neymar se dit "très tranquille"

  • A
  • A
Neymar s'est brièvement exprimé au micro après son audition de cinq heures, jeudi soir.
Neymar s'est brièvement exprimé au micro après son audition de cinq heures, jeudi soir. © NELSON ALMEIDA / AFP
Partagez sur :
Le joueur du PSG a été entendu pendant plus de cinq heures, jeudi soir, à Sao Paulo. Il a réaffirmé son innocence.

À quelques heures de l'ouverture de la Copa America (l'équivalent de l'Euro pour l'Amérique du Sud), le Brésil, hôte de la compétition, n'aurait dû se passionner que pour l'entrée en lice de son équipe, la Seleçao, vendredi soir (dans la nuit de vendredi à samedi en France), à Sao Paulo, face à la Bolivie. Mais voilà, depuis le début du mois, son icône, Neymar, forfait pour l'épreuve en raison d'une blessure à la cheville droite, est au cœur d'un feuilleton judiciaire qui a tendance à tout phagocyter. Jeudi soir, le joueur du PSG, accusé par une jeune femme de viol dans une chambre d'hôtel à Paris, en mai dernier, a été entendu pendant cinq heures par la police.

Neymar est arrivé en jet privé sur Sao Paulo, avant de rejoindre le commissariat de police où il était convoqué en voiture, avec 40 minutes d'avance, dans un quartier qui avait été bouclé par la sécurité. Très entouré, par des agents de sécurité et des avocats, le n°10 de la Seleçao est sorti du véhicule sur des béquilles, chemise blanche et costume noir très élégant. Une grosse cinquantaine de supporters étaient là pour l'accueillir, mais aussi pour vilipender son accusatrice, la mannequin Najila Trindade. "Je suis très tranquille. La vérité éclatera tôt ou tard. La seule chose que je souhaite désormais, c'est que cette affaire se termine au plus vite", a déclaré la joueur aux journalistes à sa sortie du commissariat, après une audition de cinq heures.

Neymar récuse les accusations de viol

Selon les informations de la chaîne Globo, relayées par L'Équipe, Neymar aurait expliqué lors de son audition que le rapport sexuel avec la jeune femme était "consenti" et que c'est elle qui aurait demandé à "se faire fesser". La plaignante, âgée de 26 ans, avait elle été entendue à Sao Paulo le 7 juin. Elle était sortie du commissariat après six heures de déposition. Le joueur, lui, avait déjà effectué une déposition devant la police, à Rio, début juin. Il s'était présenté dans un commissariat de Répression des crimes informatiques, pour avoir diffusé ses échanges avec son accusatrice sur Instagram, dans sa vidéo de défense.

La volonté de la justice, qui mobilisé des effectifs supplémentaires sur le dossier, est de clore l'affaire avant le 30 juin, soit un mois après le dépôt de la plainte. En dehors de Neymar et de son accusatrice, plusieurs autres personnes ont déjà été entendues, dont le père du joueur.

Parallèlement, la presse brésilienne, elle, enquête sur le passé de Najila Trindade, qui serait soupçonnée d'avoir voulu tuer un ex-petit ami à l'arme blanche. Plus tôt dans la journée de jeudi, la police brésilienne a par ailleurs annoncé avoir déposé une plainte pour diffamation contre Najila Trindade après que le mannequin a insinué que les forces de l'ordre étaient corrompues. C'est ce que la jeune femme a laissé entendre lors d'une interview à la chaîne SBT, lors de laquelle elle évoquait le vol présumé d'une tablette sur laquelle elle aurait enregistré une vidéo de sa rencontre avec Neymar à Paris.

Lundi, la jeune femme avait été lâchée par un troisième avocat, Danilo Garcia de Andrade, après les déclarations de sa cliente supposant qu'il serait impliqué dans le vol présumé de la tablette. Un premier cabinet d'avocats s'était auparavant retiré du dossier au moment du dépôt de plainte en raison de contradictions dans les déclarations de la plaignante. Une deuxième avocate avait ensuite accompagné celle-ci pour formaliser l'accusation, avant que Danilo Garcia de Andrade ne prenne finalement sa défense. Arrivé en jet privé à Sao Paulo, Neymar est lui reparti en hélicoptère pour se reposer auprès de sa famille dans son luxueux domaine de Rio de Janeiro.

Tite a eu un mot pour Neymar. Interrogé sur sa star en conférence de presse d'avant-match, jeudi, le sélectionneur du Brésil, Tite, a dit souhaiter qu'il "retrouve la santé". "Je lui souhaite de bien récupérer et, à partir de là, toutes les choses vont commencer à être plus claires. Je lui ai dit tout ça dans un message. Aparemment, sa cheville va mieux et le processus de rétablissement va être plus rapide que prévu." Voilà qui devrait rassurer le PSG.