Philippe Tournon : "Le football français vit largement au-dessus de ses moyens"

, modifié à
  • A
  • A
PHilippe Tournon a été l'attaché de presse des Bleus pendant presque 30 ans. 1:27
PHilippe Tournon a été l'attaché de presse des Bleus pendant presque 30 ans. © Europe 1
Partagez sur :
Philippe Tournon, l’attaché de presse historique de l’équipe de France de foot, était l’invité d’Europe 1 à l’occasion de la sortie de son livre "La vie en bleu". Il a livré un constat sans concession sur le foot français, englué dans une crise financière et qui selon lui "vit largement au-dessus de ses moyens".
INTERVIEW

Le foot français se trouve au bord du précipice. Entre la crise du coronavirus et celle provoquée par le défaut de paiement du diffuseur Mediapro, les clubs professionnels accusent une perte de plus de 800 millions d'euros. Philippe Tournon, l'attaché de presse historique de l'équipe de France, a livré un jugement sévère sur l'état du foot français, mardi au micro de Patrick Cohen sur Europe 1. 

"Le football de haut niveau en France vit largement au-dessus de ses moyens. L’affaire de Mediapro, et ce milliard qui était le graal pour les présidents de clubs, était hors de propos", a estimé celui qui a accompagné les Bleus de 1983 à 2004, puis de 2010 à 2018 et qui raconte ses souvenirs dans son ouvrage "La vie en bleu". 

"On est entretenu dans l'illusion que la France fait partie du top 5 européen" 

Philippe Tournon a également balayé l'idée, largement répandue, que le championnat de France ferait partie des meilleurs championnats européens. "On est entretenu dans cette illusion en France que l’on fait partie du top 5 européen (avec l’Allemagne, l’Angleterre, l’Espagne et l’Italie). C’est une vue de l’esprit : il y a quatre pays qui culturellement, par leurs affluences, par leur amour des clubs et par leur marketing ont développé une forte industrie du football de haut niveau", a-t-il jugé. 

"La France, avec ses moyens et de façon très méritoire, essaie de suivre. Mais croire qu’on fait partie de la bande des cinq n’est pas vraie."

Michel Platini, Didier Deschamps, Aimé Jacquet... Retrouvez l'intégralité de l'entretien de Philippe Tournon ci-dessous :