Patrick Bruel encense N’Golo Kanté : "Pour moi, c’est aujourd’hui le meilleur joueur au monde"

  • A
  • A
Patrick Bruel a confié son admiration pour N'Golo Kanté. 6:25
Patrick Bruel a confié son admiration pour N'Golo Kanté. © Europe 1
Partagez sur :
Le célèbre chanteur était l’invité exceptionnel du "Europe 1 Football Club" lundi soir, à la veille du choc entre la France et l’Allemagne à l'Euro. L’occasion pour Patrick Bruel de confier son admiration pour N’Golo Kanté, qu’il qualifie de "meilleur joueur au monde" à l’heure actuelle.
INTERVIEW

Son sourire, sa discrétion et son incroyable activité sur le terrain ont fait de N’Golo Kanté la "mascotte" de l’équipe de France. Mais le petit milieu de terrain de Chelsea est avant tout un formidable joueur, qui a été essentiel dans la conquête de la Ligue des champions avec les Blues cette saison. Son niveau de jeu a impressionné tous les observateurs, et également Patrick Bruel. 

Le chanteur, grand fan de foot, était l’invité exceptionnel du Europe 1 Football Club lundi soir, à la veille de l’entrée en lice de l’équipe de France contre l’Allemagne à l’Euro. Et selon lui, il n’y a pas de débat : "Kanté, pour moi, est aujourd’hui le meilleur joueur au monde", a-t-il expliqué en référence à l'ancien joueur de Caen, cité parmi les favoris au Ballon d'Or.

"Sur le papier, on a la meilleure équipe du monde"

Patrick Bruel a également insisté sur la qualité de l’effectif des Bleus, qui ne se résume pas au trio Benzema-Mbappé-Griezmann. "On est très heureux de voir des joueurs d’une telle qualité, mais il ne faut pas parler que d’eux trois. On a une équipe extraordinaire avec notamment Kanté", a estimé le chanteur, qui sera présent mardi soir dans les tribunes de l’Allianz Arena de Munich pour soutenir les Bleus. 

"Sur le papier, on a la meilleure équipe du monde. On est dans le groupe de la mort, ça va être compliqué, les Bleus vont devoir se montrer à la hauteur", nuance-t-il, avant d’afficher sa confiance. "Mais je pense qu’ils vont l’être et qu’on va aller très loin, voire gagner la compétition." Espérons qu’il ait raison.