Natation : de retour dans les bassins, Ryan Lochte vise les JO de Tokyo

  • A
  • A
Ryan Lochte a affirmé "ne plus être la même personne qu'il y a trois ans". (Photo d'archives)
Ryan Lochte a affirmé "ne plus être la même personne qu'il y a trois ans". (Photo d'archives) © CHRISTOPHE SIMON / AFP
Partagez sur :
Le nageur américain, multiple champion du monde, vient de faire son retour à la compétition après une suspension de quatorze mois infligée par l'agence américaine antidopage.

Le nageur américain Ryan Lochte, qui vient de faire son retour à la compétition après quatorze mois de suspension, a affirmé mercredi avoir changé et qu'il visait une médaille aux Jeux olympiques de Tokyo dans un an.

"Je fais cela pour moi et ma famille. Je veux aller aux Jeux olympiques de 2020, mes cinquièmes JO, et peut-être monter sur le podium", a-t-il déclaré. "Tout ce que je fais dans et hors de la piscine, je le fais pour ma famille." Lochte, qui aura 35 ans samedi, s'est qualifié pour les sélections américaines grâce à un chrono de 1'57"88 sur 200 m quatre nages, mercredi, aux championnats des États-Unis à Palo Alto. Même s'il a nagé quatre secondes moins vite que son record du monde, le sextuple champion olympique s'est dit satisfait de sa performance alors qu'il tente un retour après trois années agitées. 

Dopage, alcoolisme et fausse agression aux JO de Rio

Lochte avait été suspendu quatorze mois par l'agence américaine antidopage après s'être lui-même affiché sur les réseaux sociaux en train de recevoir une injection intraveineuse en mai 2018. Il avait déjà fait parler de lui, hors des piscines, pour avoir inventé une histoire d'agression aux JO 2016 à Rio, ce qui lui avait valu une mise à l'écart de dix mois. Le multiple champion du monde, qui a suivi un traitement pour des problèmes d'alcoolisme l'an dernier, a également affirmé avoir changé depuis la naissance de son fils Caiden en 2017 et de sa fille Liv le mois dernier.

"J'ai suivi une cure de désintoxication, j'ai tout fait", a-t-il assuré. "Depuis la naissance de Caiden et de ma petite fille, je vois la vie différemment (…) Je ne suis plus la même personne qu'il y a trois ans. J'ai eu beaucoup de hauts et de bas. Je suis ici simplement pour nager et fixer mes objectifs pour 2020."