Moldavie-France : les Bleus débutent du bon pied

, modifié à
  • A
  • A
Antoine Griezmann et Olivier Giroud ont chacun inscrit un but lors de la victoire tricolore en Moldavie.
Antoine Griezmann et Olivier Giroud ont chacun inscrit un but lors de la victoire tricolore en Moldavie. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Les Bleus ont facilement gagné en Moldavie (4-1), vendredi soir lors de leur premier match de qualification pour l’Euro 2020. Griezmann, Giroud, Varane et Mbappé ont marqué.
LE RÉSUMÉ DU MATCH

Un petit stade champêtre, une modeste nation sans référence sur la scène internationale : le déplacement en Moldavie avait tout du traquenard, il n’en a finalement rien été. L’équipe de France a facilement gagné (4-1) son premier match de qualification pour l’Euro 2020, vendredi soir à Chisinau, après une prestation appliquée et sans accroc. Les Bleus se sont rendus la partie facile en première période, avec trois buts en un quart d’heure inscrits par Antoine Griezmann, Olivier Giroud et Raphaël Varane. Kylian Mbappé a également marqué en fin de match, avant la réduction du score anecdotique de la Moldavie. De quoi faire le bonheur des 600 supporters français, présents en tribunes pour fêter cette rentrée réussie. 

Un succès façonné en un quart d’heure

Tout n'aura pas été parfait vendredi soir pour les hommes de Didier Deschamps, mais ils ont assuré l'essentiel à défaut d'être géniaux. Les Bleus, en mode diesel, ont ainsi eu besoin de 20 minutes pour mettre la machine en route. Mais après un début de rencontre bien terne, les champions du monde ont brutalement accéléré pour faire honneur à leur statut en à peine un quart d’heure. Et de quelle manière. Parfaitement trouvé par une délicieuse balle piquée de Paul Pogba dans la surface, Antoine Griezmann a expédié une somptueuse reprise de volée du gauche sous la barre (24e, 1-0). L’attaquant de l’Atlético s’est mué en passeur décisif trois minutes plus tard, d’un corner déposé sur la tête de Raphaël Varane (27e, 2-0). Puis, dans la foulée, Olivier Giroud a définitivement tué tout suspense en reprenant du bout du pied gauche un centre de Blaise Matuidi (36e, 3-0). Du travail vite fait, bien fait.

Griezmann en leader, Giroud dans l’histoire

Alors oui, Kylian Mbappé a fait oublier son match décevant en ajoutant un quatrième but en fin de match, d’un tir croisé du droit sur une passe de Thomas Lemar, entré en jeu quelques instants plus tôt (87e, 4-0). Certes, la Moldavie a réduit le score par Ambros, d’une reprise de "renard des surfaces" après une tête sur le poteau d’Hugo Lloris (89e, 4-1). Mais ce que l’on retiendra de ce match de rentrée, c’est le sérieux de ces Bleus, jamais inquiétés par une bien faible équipe moldave, et la grosse prestation d’Antoine Griezmann. Encore une fois, le petit blondinet a étalé toute sa générosité et sa qualité technique pour prouver (mais qui en doutait) qu’il est bien le leader de cette génération. Cerise sur le gâteau : Olivier Giroud en a profité pour rejoindre David Trezeguet au troisième rang du classement des buteurs en équipe de France (34 chacun). L’attaquant de Chelsea pourrait même le dépasser lundi soir face à l’Islande, pour le deuxième match de qualification à l’Euro. Au Stade de France, le symbole serait encore plus fort.