Ligue des champions : pour Guy Roux, "la combativité du PSG a été extraordinaire" à Munich

, modifié à
  • A
  • A
Le PSG s'est imposé à Munich (3-2). 1:46
Le PSG s'est imposé à Munich (3-2). © Christof STACHE / AFP
Partagez sur :
Le PSG a réalisé une grande performance en s’imposant sur la pelouse du Bayern Munich (3-2), mercredi soir en quarts de finale aller de la Ligue des champions. Malmenés quasiment toute la rencontre, les Parisiens ont fait preuve d’une combativité "extraordinaire" selon notre consultant Guy Roux. 
DÉCRYPTAGE

Un match quasi parfait. Le PSG ne pouvait pas rêver meilleur scénario pour battre le Bayern Munich sur sa pelouse (3-2), mercredi en quarts de finale aller de la Ligue des champions. Les Parisiens, nettement dominés dans le jeu, ont fait preuve d’un froid réalisme et d’une solidarité de tous les instants pour terrasser les champions d’Europe en titre, qui les avaient battus en finale l’an passé (1-0). 

"La combativité du PSG a été extraordinaire. Ce ne sont pas ces qualités qu’on leur reconnaît d’habitude. Ils ont fait preuve d’un grand sens collectif", a salué notre consultant Guy Roux dans le débrief de la rencontre sur Europe 1. 

"Tout le monde a fait les efforts" 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : avec 31 tirs pour le Bayern contre 6 pour les Parisiens, la rencontre a été difficile pour les champions de France. Kylian Mbappé, auteur d’un doublé (3e et 68e), a été l’un des grands artisans de ce "hold-up". Mais tout le collectif parisien s’est mis au diapason pour arracher cette victoire face à un adversaire qui n’avait plus perdu en Ligue des champions depuis plus de deux ans et une défaite en huitièmes de finale retour contre Liverpool (3-1), en mars 2019. 

"Ce qui m’a plu c’est la solidarité du groupe, l’envie de faire quelque chose ensemble. Tout le monde a fait les efforts défensivement et offensivement pour le bien du groupe", a résumé Laurent Fournier, ancien milieu de terrain et ancien entraîneur du PSG. 

"Le match retour va être très compliqué"

Les Parisiens, qui menaient 2-0 à la demi-heure de jeu, ont en effet su résister au retour du Bayern Munich (2-2 à la 60e) pour finalement s’imposer 3-2. "Défensivement ils ont été présents malgré la sortie (sur blessure) de Marquinhos (qui a marqué juste avant d'être remplacé, ndlr), et malgré le retour du Bayern au score. On sentait vraiment que les joueurs étaient concentrés", a apprécié Jimmy Algerino, l’ancien latéral du PSG. 

Les joueurs parisiens devront faire preuve de la même solidarité pour réaliser un exploit encore plus grand lors du quart de finale retour, mardi prochain au Parc des Princes, s’ils veulent se qualifier pour les demi-finales. "Ce n’est que la mi-temps. J’ai trouvé le Bayern au-dessus physiquement, ce ne sera pas simple pour le PSG de répéter cette performance dans six jours", a prévenu Gernot Rohr, ancien défenseur du Bayern et de Bordeaux et actuel sélectionneur du Nigeria. Et Jimmy Algerino d’appuyer : "Le match retour va être très compliqué".