Ligue des champions : "Le PSG a mérité sa qualification" contre le Bayern

, modifié à
  • A
  • A
PSG Bayern Munich qualification Ligue des champions FRANCK FIFE / AFP 4:28
La joie des Parisiens après leur qualification contre le Bayern. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Le PSG a réalisé un exploit en éliminant le Bayern Munich en quarts de finale de la Ligue des champions mardi soir, malgré sa défaite au match retour (1-0) au Parc des Princes (victoire 3-2 à l’aller en Allemagne). Pour nos consultants, les Parisiens ont tout de même "mérité" leur qualification. 
DÉCRYPTAGE

La joie immense de Neymar et Paredes, avec au passage un petit chambrage à destination de Kimmich, résume l’exploit réalisé par le PSG. Malgré leur défaite au Parc des Princes en quarts de finale retour (1-0), les Parisiens ont éliminé le Bayern Munich, le tenant du titre qui impressionne toute l’Europe depuis le début de la saison. 

Mais si Neymar et ses coéquipiers avaient réalisé un hold-up au match aller (3-2), en Allemagne, leur performance de mardi soir a été bien plus aboutie dans le jeu. Les Parisiens se sont en effet procuré de nombreuses occasions, notamment par leur star brésilienne, avant de résister admirablement aux assauts munichois en seconde période. Nos consultants ont ainsi estimé que "le PSG a mérité sa qualification", dans le débrief de la rencontre sur Europe 1. 

De nombreuses occasions mardi soir

Le Bayern méritait sans doute de gagner le match aller, le PSG n’a lui pas été récompensé de son excellente prestation au Parc des Princes. Neymar, étincelant de bout en bout, n’a pas réussi à trouver la faille, la faute à Neuer et au poteau (34e), puis à la barre transversale sur un tir enroulé magnifique à gauche de la surface (37e). Et, pour couronner le tout, la star brésilienne a touché le poteau (39e), une minute avant l’ouverture du score du Bayern par Choupo-Moting (40e). "Les Parisiens ont eu énormément d’occasions (mardi) soir, ils auraient pu mener 2-1 à la mi-temps", estime Laurent Fournier, ancien milieu et ancien entraîneur du PSG. 

Neymar a même été à deux orteils de pousser au fond des filets une passe de Di Maria au retour des vestiaires (53e). L’autre star du PSG, Mbappé, s’est lui vu refuser un but pour un hors-jeu de quelques centimètres en fin de rencontre (78e). Autant de grosses occasions que les Parisiens auraient pu regretter si le Bayern s’était qualifié.

De la solidarité et du cœur 

Mais comme au match aller, où les hommes de Mauricio Pochettino avaient résisté aux coups de boutoir du Bayern, toute l’équipe parisienne a montré énormément de solidarité pour tenir le score et sa qualification. "C’était difficile défensivement (en fin de match). Mais la qualification est méritée par rapport à ce qu’ils ont démontré", appuie Laurent Fournier. 

Car si le Bayern a bien eu des occasions d’inscrire un deuxième but, notamment par Alaba (47e), Müller (62e) et Sané (82e), le PSG a concédé nettement moins d’occasions qu’à l’aller. "Nous avons donné beaucoup moins de possibilités au Bayern que chez eux. Nous avons fait un très beau match, il est dommage que nous n'ayons pas gagné", a seulement regretté le coach parisien Mauricio Pochettino, interrogé sur RMC Sport après la rencontre. Et notre consultant Gernot Rohr, actuel sélectionneur du Nigeria, de résumer : "Paris a mérité sa qualification parce qu’il a eu de la solidarité défensive et de l’efficacité au match aller, et qu’il a eu beaucoup d’occasions au match retour".