Ligue des champions : l'Ajax sort la Juve en quarts, le Barça passe sans souci

, modifié à
  • A
  • A
La jeunesse de l'Ajax Amsterdam a pris le dessus sur la Juventus de Cristiano Ronaldo, mardi soir.
La jeunesse de l'Ajax Amsterdam a pris le dessus sur la Juventus de Cristiano Ronaldo, mardi soir. © Filippo MONTEFORTE / AFP
Partagez sur :
Après avoir éliminé le Real Madrid en huitièmes, l'Ajax Amsterdam a évincé la Juventus grâce à une victoire 2-1 en Italie, mardi soir en Ligue des champions. Déjà vainqueur à l'aller contre Manchester United, le FC Barcelone valide lui aussi son ticket pour les demies (3-0).

Même Cristiano Ronaldo n'a pu les arrêter. Après avoir sorti le Real Madrid, triple tenant du titre, en huitièmes de finale, l'Ajax Amsterdam et sa génération dorée ont mis à terre la Juventus de CR7, mardi soir en quarts de finale de la Ligue des champions. Tenus en échec aux Pays-Bas à l'aller (1-1), les Italiens, finalistes à deux reprises lors des trois dernières éditions, ont dû s'incliner (2-1) sur leur pelouse. Le Barça, lui, n'a pas tremblé pour confirmer sa victoire acquise à l'aller contre Manchester United (1-0). Les partenaires de Lionel Messi, auteur d'un doublé, n'ont fait qu'une bouchée des Mancuniens (3-0), pourtant tombeurs du PSG au tour précédent.

L'Ajax, une jeunesse triomphante. Entre l'assurance de la Juventus et l'insouciance des jeunes de l'Ajax, le football a choisi son camp, mardi. Cristiano Ronaldo, auteur d'une belle tête à la réception d'un corner avait pourtant ouvert la voie au leader de Serie A (18e, 1-0). Son 126ème but en Ligue des Champions, son 25ème en 22 matches de quarts de finale. Certains pensaient le match plié. C'était sans compter sur la réaction des talentueux néerlandais. Couvert par Bernardeschi, Donny van de Beek, 21 ans, égalisait du droit dès la 36ème minute (1-1).

Et à force de pousser, l'Ajax a logiquement fait la différence en seconde période. Cette fois, c'est le capitaine Matthijs de Ligt, 19 ans, qui s'élevait plus haut que tout le monde sur corner (67e, 2-1) pour donner un avantage définitif à son équipe et éteindre la Juventus, qui rêvait d'un premier triomphe en Ligue des Champions depuis 1996 et un succès en finale contre... l'Ajax. Pari perdu donc pour Cristiano Ronaldo. Sur les douze dernières saisons, le quintuple Ballon d'Or était toujours allé en demi-finale, sauf en 2009-10. C'est donc dans son canapé qu'il assistera à la demi-finale entre l'Ajax et le vainqueur du match entre Tottenham et Manchester City (1-0 pour Tottenham à l'aller, retour prévu mercredi).

Le Barça tranquille grâce à Messi. Le FC Barcelone fait donc désormais office de grand favori dans la compétition. Les Catalans n'ont eu aucun mal à disposer de Manchester United. Vainqueurs (1-0) à l'aller à Old Trafford, ils ont scellé leur qualification dès la première période, grâce à un doublé de Lionel Messi : d'abord sur un fabuleux numéro de soliste dont il a le secret, l'Argentin a crocheté Fred pour aller enrouler une frappe du gauche aux 20 mètres (16e, 1-0), avant de décocher quatre minutes plus tard une frappe du droit du même endroit, sur laquelle De Gea s'est complètement troué (20e, 1-1). Les 9ème et 10ème buts de la Pulga, de loin le meilleur buteur de la compétition.

Grâce à lui, les Blaugranas atteignent le dernier carré pour la première fois depuis leur sacre de 2015. Et attendent maintenant de savoir qui de Liverpool ou Porto ils affronteront fin avril (2-0 pour Liverpool à l'aller). Réponse dès mercredi soir.