Ligue 1 : derrière le PSG, Lille et Lyon tiennent bon

, modifié à
  • A
  • A
Le PSG prend la tête du classement Ligue 1
Le PSG prend la tête du classement Ligue 1 © Franck FIFE / AFP
Partagez sur :
Le PSG a écrasé un Montpellier lors de la 21eme journée de Ligue 1. Grâce, notamment, à un doublé de Mbappé et alors que Montpellier était réduit à 10, le club en a profité pour s'imposer. Le Paris Saint-Germain prend ainsi seul la tête du classement Ligue 1. Lyon a écrasé Saint-Étienne par 5 buts à 0.

Sous la pression du PSG, Lille et Lyon n'ont pas fléchi. Les Nordistes ont recollé au leader après leur succès à Rennes (1-0), dimanche, alors que l'OL, troisième, a surclassé Saint-Etienne (5-0) pour rester à deux points, lors de la 21e journée de Ligue 1.

Mbappé en grande forme

L'efficacité de Mbappé a contrasté avec l'effacement de Mauro Icardi, maladroit en pointe en plusieurs occasions (9, 27, 32), coincé par Bertaud (54), avant de finalement marquer. La forme de Mbappé, l'absence de son leader d'attaque Andy Delort, touché à une cuisse, et un vent vraiment contraire: c'en était trop pour Montpellier, qui s'enfonce doucement, alors qu'il jouait la première place au match aller contre le PSG, le 5 décembre.

Une nouvelle défaite pour Marseille

Marseille a subi à Monaco (3-1) un troisième revers consécutif qui l'éloigne du podium de la Ligue 1, samedi. Malgré l'ouverture du score par Nemanja Radonjic (12e) et les débuts de sa recrue phare Arkadiusz Milik, l'OM a subi face aux Monégasques, qui ont fait la différence en seconde période, par Guillermo Maripan (48e), Aurélien Tchouaméni (75e) et Stevan Jovetic (90e).

Lens battu à Nice

Brillant à Marseille mercredi, Lens est retombé dans ses travers, battu par Nice (1-0) qui gagne enfin après un mois de disette et de doutes, samedi lors de la 21e journée de Ligue 1. Les Aiglons, qui restaient sur trois défaites et deux nuls, l'ont emporté grâce à un but inscrit par Youcef Atal en tout début de seconde période (49e). S'ils restent bien en deça de leurs ambitions, les Azuréens s'offrent de l'air, et provisoirement une place de plus au classement (13e, 26 points). Trois jours après son succès au Vélodrome (1-0), le RCL a confirmé ses difficultés actuelles à domicile, où il n'a remporté qu'un seul de ses sept derniers matches.

Les joueurs de Franck Haise restent toutefois septièmes avec 31 unités au compteur, mais pourraient perdre des places à l'issue des rencontres de dimanche.

Lille recolle

Les Dogues ne lâchent rien. Ils ont répondu sans trembler au PSG, victorieux de Montpellier vendredi (4-0). Les deux équipes comptent autant de points (45), mais les Parisiens gardent la tête grâce à une meilleure différence de buts. Le Canadien Jonathan David (16e) a récompensé la domination des Lillois, qui éloignent à neuf points des Bretons (5e, 36 pts) "trop timides" selon leur entraîneur Julien Stéphan.
"Je ne pense pas qu'on soit un concurrent de Paris, compte tenu de la qualité de leur effectif et du jeu proposé. Mais on va se battre, on va s'accrocher", a promis son homologue nordiste Christophe Galtier.

Lyon survole

Le succès lillois ne laissait aucune marge aux Lyonnais, obligés de s'imposer pour rester au contact. Mission accomplie pour l'OL, facile vainqueur du 122e derby, chez des Stéphanois amoindris par l'absence de sept joueurs malades du Covid-19. Déjà auteur d'un doublé à l'aller, Tino Kadewere a récidivé au retour (16e, 68e), imité par Marcelo (36e, 59e). Denis Bouanga, contre son camp (83e), a prolongé le calvaire des Verts, qui subissent leur plus grosse défaite à domicile face au rival, à égalité avec le 5-0 de 2017. Les joueurs de Rudi Garcia (3e, 42 pts), qui avaient perdu contre Metz (1-0) le week-end dernier, se relancent ainsi et restent à deux longueurs du PSG et du Losc.

Bordeaux décolle, Nantes rame

Grâce au doublé de Hwang Ui-jo (8e, 11e), Bordeaux a enchaîné contre Angers (2-1) un troisième succès consécutif qui le ramène à hauteur de Marseille (6e, 32 pts). De son côté, Strasbourg a raté la passe de quatre sur le terrain de Dijon (1-1), malgré l'ouverture du score de Ludovic Ajorque. Les Bourguignons (18e, 15 pts) reprennent la place de barragiste aux dépens de Nîmes, dont le match contre Lorient a été reporté en raison de nombreux cas de Covid-19 côté breton.

Devant, Nantes (17e, 18 pts) n'est qu'à trois points, après son revers à Metz (2-0), solide huitième (31 pts) du championnat. Le jour de son 69e anniversaire, l'entraîneur nantais Raymond Domenech, arrivé durant la trêve hivernale, attend toujours son premier succès.  "On a joué les mains dans les poches. Il faut vite tirer la sonnette d'alarme", a alerté le défenseur Charles Traoré. S'il cherche un moyen pour relancer les Canaris, l'ancien sélectionneur des Bleus pourrait s'inspirer de Reims. Invaincus à domicile depuis fin novembre, les Rémois ont battu Brest (1-0) grâce à Nathanaël Mbuku (40e), pour poursuivre leur remontée au classement (14e, 24 pts).

Les résultats de la 21e journée

Vendredi 22 janvier

Paris SG - Montpellier 4 - 0

Samedi 23 janvier

Lens - Nice 0 - 1

Monaco - Marseille 3 - 1

Dimanche 24 janvier

Bordeaux - Angers 2 - 1
Reims - Brest 1 - 0
Metz - Nantes 2 - 0
Dijon - Strasbourg 1 - 1
Nîmes - Lorient
Rennes - Lille 0 - 1
Saint-Etienne - Lyon 0 - 5

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP