Ligue 1 : pour son retour, Mbappé offre la victoire au PSG face à Guingamp (3-1)

, modifié à
  • A
  • A
Mbappé PSG 1280
Kylian Mbappé a inscrit un doublé samedi contre Guingamp. © FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :
Mené au score pendant une mi-temps, le PSG a finalement pris la mesure de Guingamp (3-1), grâce à un doublé de Kylian Mbappé, pour son premier match depuis la Coupe du monde.

Le prodige n'en finit plus d'impressionner. Grâce à un doublé de Kylian Mbappé, de retour sur les terrains un mois après la finale de la Coupe du monde, le Paris Saint-Germain s'est imposé contre Guingamp samedi, à l'occasion de la 2ème journée de Ligue 1. Entré en jeu à la mi-temps, alors que le PSG était mené par des Guingampais accrocheurs, le jeune champion du monde a fait basculer le match dans les derniers instants.

Guingamp a joué crânement sa chance. Le score ne reflète pas vraiment les difficultés rencontrées par les hommes de Thomas Tuchel samedi, sur la pelouse du stade de Roudourou. Les Guingampais ont réussi une belle première période et se sont procurés la première occasion chaude à la 13ème minute : Nolan Roux a bien cru marquer en reprenant un centre de Marcus Thuram mais Gianluigi Buffon a sorti une superbe parade réflexe. Un arrêt symbolique et historique : le gardien italien a joué pendant cinq ans à la Juventus avec Lilian Thuram, le père du joueur de Guingamp. Les deux hommes se sont d'ailleurs salués chaleureusement après le match.

Persévérant, Nolan Roux, arrivé cet été à l'EAG en provenance de Metz, a fait rugir de plaisir le Roudourou en ouvrant le score à la 20ème minute. Profitant d'une remise ratée du jeune Colin Dagba, Marcus Coco a servi son attaquant qui a, cette fois, trompé le portier italien du PSG. Un but qui a récompensé des Guingampais entreprenants et qui ont même cru doubler la mise quelques minutes plus tard. Mais après un long recours à l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR), l'homme en noir Clément Turpin a décidé de ne pas accorder un but à Nicolas Benezet, suite à un contact avec le défenseur parisien Colin Dagba dans la surface (29ème).

Puis Mbappé est entré… Pour réveiller son équipe, Thomas Tuchel a fait entrer en jeu Kylian Mbappé. Le Français n'avait plus rejoué depuis la finale de la Coupe du monde remportée par les Bleus, le 15 juillet. Et comme il y a un mois, le jeune prodige du PSG a permis à son équipe de l'emporter, en inscrivant un doublé en huit minutes. Auparavant, les champions en titre étaient revenus à égalité grâce à un penalty obtenu et transformé par Neymar (51ème). Dominateurs, les Parisiens peinaient pourtant à trouver la faille dans la défense des rouge et noir.

Puis Kylian Mbappé a surgi. Il a d'abord redonné l'avantage aux siens d'une frappe d'une droit sur un service de Di Maria (82ème). Puis, le gamin de 19 ans a récidivé dans les arrêts de jeu avec une petite merveille. A la réception d'une passe de Neymar dans la surface, Mbappé a effacé Kerbrat avant de glisser les ballons dans les filets de Johnsson d'un subtil petit ballon piqué (90ème). "J'ai apporté quelque chose mais c'est toute l'équipe qui voulait faire mieux. Que je soit rentré ou non, l'équipe aurait montré un autre visage", a commenté le double buteur parisien au micro de beIN Sports, avec son habituelle humilité.

Paris (déjà) en tête. Les champions sortants, qui avaient gagné contre Caen lors de la première journée (3-0), s'emparent provisoirement de la première place en attendant la fin de cette 2ème journée, avec six points et une meilleure différence de but que le promu Reims, tombeur de Lyon vendredi soir.