Ligue 1 : première défaite pour l'OL, battu à Reims

, modifié à
  • A
  • A
L'Argentin Pablo Chavarria a marqué le seul but de la rencontre, vendredi face à Lyon.
L'Argentin Pablo Chavarria a marqué le seul but de la rencontre, vendredi face à Lyon. © FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Partagez sur :
Une semaine après avoir battu Nice, les Rémois ont fait chuter l'Olympique lyonnais (1-0), vendredi soir au stade Auguste-Delaune, en ouverture de la deuxième journée de Ligue 1.

C'est la première grosse surprise de la saison. L'Olympique Lyonnais, troisième du classement l'an passé et qualifié pour la Ligue des champions, a chuté vendredi à Reims (1-0), en ouverture de la deuxième journée de Ligue 1.

Lyon piégé en première période. Le promu champenois, dominé dans le jeu et qui a souvent couru après le ballon, l'a emporté grâce à un but de son attaquant argentin Pablo Chavarria, décisif en reprenant d'une tête piquée un centre de Ghislain Konan (1-0, 32e) (32e). Comme à Nice la semaine dernière, où ils avaient marqué tôt avant de résister aux assauts azuréens, les joueurs de David Guion ont défendu avec beaucoup de rigueur et d'abnégation, mais ont également su se projeter vers l'avant à la moindre ouverture pour perturber une arrière-garde lyonnaise pas très sereine.

"Le départ rêvé" pour Reims. Après deux journées, les Rémois, de retour dans l'élite après deux saisons au purgatoire, totalisent donc six points et prennent provisoirement la tête du championnat, chose improbable, surtout au vu de leur calendrier... "C'est le départ rêvé", a commenté Edouard Mendy, le gardien de but de Reims, au micro de Canal +. "Après deux matches, contre Nice et Lyon, il n'y a pas beaucoup d'équipes qui nous auraient donné six points. C'est un bon début, mais rien n'est fait. On sait que si on en fait un peu moins, on sera bouffés", a-t-il toutefois relativisé. 

Douche froide pour l'OL. À l'inverse, c'est la douche froide pour l'OL, pas habitué à perdre aussi tôt dans la saison et encore moins contre des promus, qu'ils avaient battus treize fois sur leurs quinze dernières confrontations. "C'est triste pour nous, mais bon, il va falloir s'appuyer sur ce qui n'a pas marché aujourd'hui pour faire mieux lors des prochains matches. (...) On essaie de monter en puissance, mais on doit faire beaucoup mieux, on ne doit pas faire des matches comme ça", a pour sa part exhorté le milieu de terrain des Gones Lucas Tousart.