Ligue 1 : Lille solide dauphin après sa victoire à Nîmes

, modifié à
  • A
  • A
Malgré l'expulsion de Jose Fonte, les Dogues l'ont emporté dimanche à Nîmes.
Malgré l'expulsion de Jose Fonte, les Dogues l'ont emporté dimanche à Nîmes. © PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :
Rapidement réduits à dix, les Lillois ont malgré tout réussi à s'imposer sur la pelouse de Nîmes (3-2), dimanche lors de la 18ème journée de Ligue 1

Lille a eu chaud, mais Lille aime le Sud. Après son seul petit succès (en six matchs) il y a quinze jours à Montpellier (1-0), l'équipe nordiste a retrouvé le sourire en s'imposant à Nîmes (3-2), dimanche lors de la 18ème journée de Ligue 1. Une victoire qui lui permet de conforter son rang de dauphin du PSG.

Bamba et Pépé en leaders. Les Dogues, bien qu'handicapés par les forfaits de Loïc Rémy et d'Adama Soumaoro et réduits à dix après l'expulsion de José Fonte pour des mots mal venus envers l'arbitre assistant (17e), se sont appuyés sur leurs buteurs Nicolas Pépé et Jonathan Bamba respectivement auteurs de leur douzième et huitième but. C'est pourtant un autre attaquant, Rafael Leao, qui a ouvert le score (4e, 1-0). Contre le cours du jeu, Lille a ensuite enfoncé le clou sur une frappe de Jonathan Bamba (41e, 2-0) déviée par Anthony Briançon. 

Nîmes a poussé, Lille a tenu bon. Pour tenter de refaire son retard, Nîmes a lancé Rachid Alioui (45e) puis Sada Thioub (57e) deux attaquants supplémentaires dans la partie. En vain. Neuf minutes plus tard d'un contre tout en puissance conclu d'une frappe croisée, Nicolas Pépé punissait des Nîmois (66e, 3-2) malgré tout capables de réduire la note par Rachid Alioui (68e, 3-1) avant de donner quelques belles frayeurs aux Lillois dans les arrêts de jeu (90+3, 3-2) après une tête de Clément Depres. Trop tard. Et pourtant, les Lillois ont manqué de se faire rattraper par la manche sur une ultime reprise de Clément Depres (90+5) heurtant la transversale de Mike Maignan.