Le bilan de Rudi Garcia avec l'OM est-il si dramatique ?

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Trois saisons en tant qu’entraîneur de l'OM marquées par une finale de coupe d'Europe... Et pourtant, Rudi Garcia ne jouit pas d'une grosse cote de popularité auprès des supporters de l'Olympique de Marseille. Mais son bilan à l'OM est-il si dramatique ? Nos consultants évoquent son cas dans Europe 1 Sport, l'émission animée par Alban Lepoivre. 

Vêtu du costume d’entraîneur de l'Olympique lyonnais, Rudi Garcia a fait son retour dimanche soir à Marseille. L'ancien technicien de l'Olympique de Marseille a vécu une soirée contrastée face à son ancien club avec une défaite 2-1 à la clé. L'occasion pour nos consultants de revenir dimanche soir, sur le mandat de Rudi Garcia à la tête de l'OM entre octobre 2016 et Juin 2019. 

Joueur de l'OM de 1992 à 1998, Marc Libbra reste très attaché au club marseillais. Selon lui, la haine des supporters est due au "moment dans lequel il est parti et à l'état de l'OM lors de son départ". Arrivé en octobre 2016, Rudi Garcia entame sa première saison complète en 2017-2018. Une saison "plutôt belle avec sur les deux derniers mois un quart et une demi-finale de Ligue Europa. Même si l'OM était béni des dieux, il y a eu de très belles choses avec le public", rappelle Marc Libbra. La saison suivante, les choses se sont "gâtées".

Entendu sur europe1 :
Sur la durée, il n'a rien construit

Notre consultant fustige ensuite le choix des dirigeants marseillais d'avoir "laisser les clés du camion" à Rudi Garcia. Selon Marc Libbra, "Rudi Garcia a fait un peu n'importe quoi. On peut aussi lui reprocher d'avoir un peu détruit le projet. Sportivement, son bilan n'est pas si mauvais que ça mais lorsque que l'on se projette sur la durée, il n'a rien construit. Il s'est servi du moment présent pour prendre ce qu'il y avait à prendre." L'avis de Marc Libbra est partagé par Ambre Godillon. Selon la journaliste de Yahoo Sport, son bilan n'est pas "dramatique mais clairement insuffisant", avant de rappeler que Garcia "n'a pas réussi à atteindre les objectifs fixés par le duo Eyraud-McCourt." 

Une communication désastreuse

Au delà des résultats, Ambre Godillon juge la communication de Rudi Garcia "risible et maladroite." Notre consultante rappelle également que Garcia "s'est mis tout les supporters à dos" avant d'évoquer ses victoires en "trompe l’œil en Ligue 1, tant le fond de jeu était proche du zéro en terme d’imagination." Seul "défenseur" de Rudi Garcia ? Javier Prieto Santos. Le journaliste de So Foot rappelle qu'il est "le dernier entraîneur français à avoir ramené un club français en finale de coupe d'Europe. Rien que pour ça, le passage de Rudi Garcia à l'OM est bon. Je ne pense pas que les supporters marseillais aient beaucoup vibré ces quinze dernières années mis à part les six premiers mois de Bielsa." 

Sur sa deuxième saison, nos consultants critiquent "la mauvaise gestion des joueurs cadres" en évoquant le cas de Luiz Gustavo. Javier Prieto Santos souligne "l'amour porté par les supporters marseillais pour le joueur brésilien" avant d'en remettre une couche sur la gestion de Luiz Gustavo : "Il est parti par la petite porte. Garcia le faisait jouer à n'importe quelle place."  

      

Europe 1
Par François Dujarrier