La cadence des matches, les Bleus, l'Euro... Raphaël Varane se confie sur Europe 1

  • A
  • A
Partagez sur :
Invité exceptionnel d'Europe 1, Raphaël Varane s'est confié sur le rythme effréné d'une saison entamée sans préparation physique à cause du coronavirus. Le défenseur s'exprime également sur les prochains matches en Bleu, notamment les éliminatoires pour le Mondial-2022.
INTERVIEW

La saison régulière, la Ligue des Champions avec le Real Madrid, et maintenant trois matches éliminatoires pour le Mondial-2022 sous le maillot des Bleus... Cette année est "très chargée", admet Raphaël Varane, invité exceptionnel d'Europe 1 lundi, deux jours avant le coup d'envoi de France-Ukraine. À cause du Covid, "on a commencé plus tard, sans préparation physique et on enchaîne les matches, il y a vraiment un rythme effréné", résume ce monument discret de l'équipe de France qui a déjà joué cette saison 7 matches en Bleu et 36 sous les couleurs madrilènes. 

Une saison éreintante 

"On a souvent l'habitude de comparer la préparation physique avec le fait de faire le plein d'essence pour tenir toute la saison. Donc c'est vrai que c'est une saison où il va falloir faire très attention à la récupération et aux soins, parce qu'avec l'enchaînement des matches et le fait de pas avoir eu de préparation physique on voit qu'il y a beaucoup plus de blessés", indique le défenseur central de 27 ans. "Mais c'est la période de l'année la plus importante, c'est là que tout se joue, en club ou en sélection." 

Et pour que ses joueurs soient au meilleur de leur forme en pleine pandémie, Didier Deschamps a d'ores et déjà prévenu l'effectif : pas un seul écart ne sera toléré dans la bulle sanitaire mise en place à Clairefontaine dès lundi soir. "C'est vrai qu'avec les restrictions sanitaires c'est très strict", confirme le numéro 4 des Bleus. "On a la chance de pouvoir retrouver l'équipe de France, donc on s'adapte. On fait des tests PCR quasiment tous les jours, on sait que l'on doit faire attention, prendre soin de nous et de nos proches."

>> LIRE AUSSI - Raphaël Varane sur Benzema et l'équipe de France : "La situation n'a pas évoluée"

Le doublé Coupe du monde-Euro en ligne de mire

Mais Raphaël Varane l'assure : face à l'Ukraine, au Kazakhstan et à la Bosnie, les Bleus vont donner leur maximum, avant de se lancer dans la préparation de l'Euro 2021. La compétition a en effet été reportée en raison de la pandémie et se jouera à l'été dans 12 villes européennes. Un tournoi avec un objectif en ligne de mire : le doublé Coupe du monde-Euro, comme l'a fait la génération "black-blanc-beur" de Zinédine Zidane en son temps, en 1998 et 2000. 

"On espère [atteindre l'objectif]" souffle le défenseur. "Dès que l'on commence une compétition, c'est avec l'ambition de la gagner. J'ai eu la chance de connaître ça avec la Coupe du monde 2018 et j'espère pouvoir revivre des moments forts comme ça et apporter cette joie aux supporters." D'autant que Raphaël Varane ne se cache pas et estime que les Bleus font partie "des équipes qui peuvent aller loin" lors de cet Euro 2021. "Mais on connait la difficulté et l'exigence du niveau international", nuance le joueur.

Une compétition qui s'annonce ardue, la France étant dans le groupe F avec la Hongrie, le Portugal, et Allemagne. De "très bonnes équipes" contre lesquelles les Bleus n'auront pas de tour de chauffe. "Il faudra tout de suite être très performant". Et ce au terme d'une saison éreintante.  

Europe 1
Par Ugo Pascolo