"Kita me dégoûte, il ne s’intéresse qu’à l’argent" : le message d’Emiliano Sala à un proche deux semaines avant sa disparition

, modifié à
  • A
  • A
Emiliano Salo est mort dans le crash d'un avion qui le transportait en janvier dernier.
Emiliano Salo est mort dans le crash d'un avion qui le transportait en janvier dernier. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
Un message vocal de l'attaquant argentin Emiliano Sala, enregistré deux semaines avant sa disparition, a été dévoilé mercredi dans un documentaire diffusé par la chaîne l'Équipe. Il y critique le président du FC Nantes.

C'est un message troublant qu'a diffusé mercredi la chaîne l'Équipe dans le cadre d'un documentaire consacré à Emiliano Sala, ce footballeur argentin mort dans un crash d'avion le 21 janvier dernier alors qu'il devait rejoindre Cardiff, son nouveau club. Cet enregistrement vocal, révélé par l'Equipe Enquête, est un message du joueur lui-même. Il l'avait adressé à l'un de ses proches le 6 janvier, soit deux semaines avant sa disparition. Il y est question de son transfert du FC Nantes au club de Cardiff. A ce moment-là, rien n'a encore été validé.

"C'est vrai que c'est un bon contrat, mais sportivement ce n'est pas intéressant pour moi. Eux essayent par tous les moyens que j'aille là-bas", confie Emiliano Sala, amer. "Mais moi j'en ai marre, je ne veux pas ça. Je m'en fous d'être en position de force. C'est vrai que j'aimerais trouver quelque chose d'intéressant au niveau contractuel et sportif aussi mais parfois tu ne peux pas les deux", ajoute-t-il.

"Il veut que je parte là-bas, il ne m'a même pas demandé..."

Dans son message, il critique également avec vigueur le président du FC Nantes, Waldemar Kita. "Je ne veux pas parler avec Kita, parce que je n'ai pas envie de m'énerver, c'est une personne qui me dégoûte quand il est en face de moi", explique le joueur. "Lui, aujourd'hui, il veut me vendre à Cardiff parce qu'il a fait une super négociation, il va rentrer l'argent qu'il veut. Lui, il veut que je parte là-bas, il ne m'a même pas demandé… Lui, il ne s'intéresse qu'à l'argent".

Après avoir finalement signé à Cardiff, Emiliano Sala était reparti à Nantes le 19 janvier faire ses adieux à ses anciens coéquipiers du FC Nantes et récupérer des affaires avant de repartir deux jours plus tard vers la capitale galloise à bord d'un petit avion. Le corps d'Emiliano Sala avait été localisé à bord de l'épave de l'avion, par 67 mètres de fond, et récupéré le 7 février, alors que celui du pilote de l'appareil, David Ibbotson, n'a pas été retrouvé.