JO : l'équipe de France de football s'incline lourdement contre le Mexique

, modifié à
  • A
  • A
Gignac France JO
Les Bleus du capitaine André-Pierre Gignac se sont inclinés face au Mexique aux JO de Tokyo (3-1). © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Pour son entrée en lice dans le tournoi olympique, l'équipe de France d'André-Pierre Gignac a été largement battue par le Mexique jeudi (4-1). Les Bleus devront prendre des points lors des deux prochains matches, contre l'Afrique du Sud et le Japon, pour conserver leurs chances de qualification en quarts de finale.

Coup d'envoi manqué pour la délégation française à Tokyo. L'équipe de France olympique de football s'est inclinée jeudi pour son entrée en lice dans le tournoi masculin des JO de Tokyo face au Mexique, sur le score lourd de 4 buts à 1. La réduction de l'écart sur penalty par le capitaine des Bleus, André-Pierre Gignac, n'a pas suffi à remettre la sélection tricolore sur les bons rails. La France devra prendre des points lors de ses deux prochains matches, contre l'Afrique du Sud et le Japon, pour tenter de se hisser en quarts de finale des JO.

Le Mexique dominateur tout au long du match

Malgré sa victoire pour son seul match de préparation face à la Corée du Sud jeudi dernier (2-1), l'équipe de France n'a pas confirmé sa bonne prestation au stade olympique de Tokyo en étant surclassée par le Mexique, 25 ans après la dernière apparition d'une équipe masculine tricolore aux JO, en 1996 à Atlanta. Le match nul (0-0) à la mi-temps était trompeur au vu de la domination de la formation mexicaine, bien plus organisée que les Bleus et dangereuse devant le but du gardien français Paul Bernardoni, vigilant à plusieurs reprises sur sa ligne.

De retour des vestiaires, la sélection de Sylvain Ripoll a craqué par deux fois dans le premier quart d'heure avec les buts des Mexicains Vega (1-0, 47e) et de Cordova (2-0, 55e). André-Pierre Gignac, le plus Mexicain des joueurs français sur la pelouse, a redonné une chance à cette équipe de France olympique en réduisant le score sur penalty (2-1, 69e). Mais l'icône des Tigres de Monterrey et capitaine des Bleus n'a pas réussi à mettre à l'abri son équipe, qui a encaissé deux nouveaux buts signés Antuna (3-1, 80e) et Aguirre (4-1, 90e+1) dans les dix dernières minutes.

L'équipe de France devra se remettre de ce naufrage collectif dès le 25 juillet, face à l'Afrique du Sud (10 heures) pour espérer sortir du groupe A.

Europe 1
Par Gauthier Delomez avec AFP