Grand Prix d'Azerbaïdjan : victoire du Britannique Lewis Hamilton

, modifié à
  • A
  • A
Lewis Hamilton a signé à Bakou la 63ème victoire de sa carrière, devant Kimi Raïkkönen (Ferrari) et Sergio Pérez (Force India). © Andrej ISAKOVIC / AFP
Partagez sur :

Au terme d'une course palpitante, le Britannique de chez Mercedes s'est imposé dimanche dans les rues de Bakou, en Azerbaïdjan. De quoi reprendre la tête du Championnat du monde.

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté dimanche le Grand Prix d'Azerbaïdjan au terme d'une course palpitante et reprend la tête du Championnat du monde de Formule 1 à l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), seulement quatrième.

Raïkkönen deuxième, les Red Bull au tapis. Hamilton a profité de la crevaison de son équipier finlandais Valtteri Bottas à trois tours de l'arrivée pour s'emparer de la première place et signer la 63ème victoire de sa carrière. Le quadruple champion du monde a devancé le Finlandais Kimi Raïkkönen (Ferrari) et le Mexicain Sergio Pérez (Force India). Les deux pilotes Red Bull, l'Australien Daniel Ricciardo et le Néerlandais Max Verstappen, ont abandonné après s'être percutés au 41ème tour.

Une victoire chanceuse. Au classement du championnat du monde, le Britannique, qui a remporté sa première course de la saison 2018, compte désormais quatre points d'avance sur Vettel. "La victoire aurait du revenir à Valtteri, et Sebastian a aussi fait du bon boulot : j'ai eu beaucoup de chance aujourd'hui, donc cela fait un peu bizarre d'être dans cette position", a reconnu Hamilton, resté longtemps en troisième place. Bottas avait lui-même profité de l'irruption de la voiture de sécurité suite à l'accrochage fratricide entre les Red Bull pour rentrer aux stands et conserver la tête devant Vettel, qui avait déjà changé ses pneus. L'Allemand a été victime à peu de choses près du tour qu'il avait joué à Melbourne à Hamilton sous le régime de la voiture de sécurité. Il a ensuite bloqué ses roues au virage N°1 en attaquant Bottas lors de la relance de la course au 47ème tour et a été passé par Hamilton et Raikkonen puis Pérez dans la ligne droite.

Gasly douzième, Ocon et Grosjean abandonnent. Les Espagnols Carlos Sainz Jr (Renault) et Fernando Alonso (McLaren) ont respectivement terminé au cinquième et septième rangs. Le Monégasque Charles Leclerc (Sauber) a obtenu une brillante sixième place, alors que le Français Pierre Gasly, handicapé par le manque de vitesse de sa Toro Rosso, n'a pu faire mieux que douzième. Les autres Tricolores Esteban Ocon (Force India) et Romain Grosjean (Haas) ont abandonné.