Euro : un nombre déjà record de buts inscrits contre son camp

, modifié à
  • A
  • A
hummels euro
Le défenseur allemand Mats Hummels frustré après avoir marqué contre son camp sur un centre du Français Lucas Hernandez. © Matthias Schrader / POOL / AFP
Partagez sur :
La phase de groupes de l'Euro 2020 se termine avec une statistique jamais vue dans l'histoire des championnats d'Europe, avec huit contre son camp. Par ailleurs, les statistiques sur cet Euro sont formelles : une équipe qui marque dans ses propres buts a systématiquement perdu la partie.

L'Euro 2020 a commencé sur des bases élevées, mais aussi par un record inattendu. Après plus de dix jours de compétitions, huit buts ont été marqués contre son camp (CSC). C'est un total déjà inédit dans l'histoire des championnats d'Europe ! Le nombre de CSC dépasse ainsi celui des meilleurs buteurs de la compétition, à savoir Cristiano Ronaldo, Romelu Lukaku, Patrick Schick et Georginio Wijnaldum qui comptent chacun trois réalisations.

Huit buteurs différents contre leur camp

Parmi tous les CSC de la compétition, on se souvient d'abord de celui de l'Allemand Mats Hummels face à la France lors de l'entrée en lice des Bleus contre l'Allemagne (1-0). Mais il n'était pas le seul à avoir poussé le ballon dans ses propres filets. Le premier but de l'Euro 2020 a en effet été marqué par le défenseur turc Merih Demiral dans son propre but contre l'Italie (3-0).

Lors de la deuxième journée, l'Allemagne a aussi bénéficié de deux buts des défenseurs Ruben Dias et Raphaël Guerreiro contre leur camp pour prendre l'avantage dans le choc face au Portugal (4-2). Le gardien polonais Wojcieh Szczesny et celui de la Finlande, Lukas Hradecky, ont également joué de malchance en poussant malgré eux le ballon derrière leur ligne de but. La Slovaquie, écrasée par l'Espagne, a également marqué deux fois dans ses propres buts : d'abord par une claquette dans son propre but du gardien slovaque Martin Dubravka, un but "gag", puis par le défenseur Juraj Kucka. 

Les centres devant le but particulièrement dangereux

Quand une équipe encaisse un but contre son camp, elle perd systématiquement le match depuis le début de la compétition. Ces réalisations malencontreuses ont permis à cinq reprises de débloquer le compteur de l'équipe adverse. Parmi les phases de jeu concernées, les centres en retrait devant le but ont été particulièrement difficiles à renvoyer pour les quatre défenseurs incriminés. Les deux gardiens également à l'origine de CSC ont vu le ballon rebondir sur eux après avoir touché le poteau, avant de finir dans leur cage. Il leur était donc quasiment impossible d'éviter de nouveaux CSC.

Alors que la phase de groupes de l'Euro touche à sa fin, la suite de la compétition peut réserver de nouvelles déconvenues pour les défenses et les gardiens, et battre encore un peu plus le record de la compétition.

Europe 1
Par Gauthier Delomez