Et si le PSG avait dit adieu au titre ?

  • A
  • A
mbappé 1:31
Etincelant mercredi face à Barcelone, avec trois buts à la clé, Kylian Mbappé a été transparent dimanche face à Monaco, avec zéro tir déclenché. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Quelques jours après leur victoire historique à Barcelone (4-1), les Parisiens ont sombré dimanche soir au Parc des Princes face à Monaco (2-0), pour le compte de la 26ème journée de Ligue 1. Les voilà désormais à quatre points de Lille, solide leader du championnat.

Capables du meilleur mercredi à Barcelone, avec une victoire historique à la clé (4-1) en Ligue des Champions, les Parisiens ont montré leur pire visage quatre jours plus tard face à Monaco. Dimanche soir aux Parc des Princes, ils se sont en effet inclinés (2-0) et ont semblé bien impuissants. Ils sont désormais troisièmes du classement de la Ligue 1 après 26 journées de championnat, un point derrière Lyon et surtout quatre points derrière de très solides Lillois. Le rêve d’un dixième titre de champion s’est ainsi sérieusement éloigné pour le PSG.

Et cette fois-ci, l'entraîneur du Paris-Saint-Germain ne peut pas plaider la thèse de l'accident. Dimanche soir, Paris a manqué de tout. Friables en défense, sans idée en attaque, les héros de Barcelone ont reçu une leçon tactique et collective de la part de l'AS Monaco. Résultat, le club de la Principauté revient à deux longueurs au classement du PSG, menacé donc jusque sur le podium.

"Tant que c’est mathématiquement possible, nous allons nous battre"

Malgré cette dure réalité, Mauricio Pochettino assure y croire encore. "C’est la réalité et on ne peut pas la changer. On n’a pas fait un bon match, les trois points nous auraient permis de rester au contact de Lille", a d’abord admis le coach du PSG après la rencontre. "Après, tant que c’est mathématiquement possible, nous allons nous battre pour le titre."

C'est déjà la sixième défaite cette saison pour le PSG, du jamais vu sous l'ère QSI, entamée en 2011. Pire encore, Paris est fort avec les faibles, mais faible contre les meilleurs du championnat. Il n'a pris qu'un seul point dans ses confrontations directes avec Lyon, Lille et Monaco. Difficile dans ces conditions de remporter un dixième titre de champion de France.

Europe 1
Par Julien Forment, édité par Rémi Duchemin