Équipe de France : Olivier Giroud avait "envie de se battre pour ce merveilleux public"

  • A
  • A
Olivier Giroud est devenu dimanche le quatrième meilleur buteur de l'histoire des Bleus.
Olivier Giroud est devenu dimanche le quatrième meilleur buteur de l'histoire des Bleus. © FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :
Alors qu'il n'avait plus marqué depuis dix matches, Olivier Giroud a offert la victoire aux Bleus dimanche face aux Pays-Bas (2-1).

Muet depuis dix matches, dont l'intégralité de la Coupe du monde, critiqué pour son manque d'efficacité devant le but, Olivier Giroud a répondu de la meilleure des manières à ses détracteurs, dimanche, en offrant aux Bleus la victoire face aux Pays-Bas (2-1). "Ça n'a pas été facile, c'est toujours difficile une rentrée comme ça en tant que champions du monde mais on avait envie de réussir notre première à domicile après la Coupe du monde. On a fait preuve d'une détermination de tous les instants jusqu'au bout et on a été récompensés", a réagi le désormais quatrième meilleur buteur de l'histoire des Bleus.

Encore un peu juste physiquement. Un but d'autant plus beau pour Olivier Giroud qu'il est arrivé au moment où Didier Deschamps s'apprêtait à le sortir. "Je m'en doutais, parce que la semaine dernière j'ai joué mon premier match en tant que titulaire, le coach m'avait sorti et c'était normal c'était ma première. Aujourd'hui j'ai encore souffert physiquement", a reconnu l'avant-centre de Chelsea et de l'équipe de France. "Je savais qu'il me restait peu de minutes à rester sur le terrain, donc je reçois un ballon de Benji (Mendy), je sais sa capacité à centrer assez fort et assez vite au premier poteau. J'ai plongé, tant mieux pour moi, tant mieux pour l'équipe, surtout je suis content pour nous tous."

Olivier Giroud a ainsi pu savourer pleinement la cérémonie en l'honneur des Bleus, lui qui se sentait "rempli de joie, forcément, d'être soutenu avec un public comme ça qui ne nous a pas lâchés jusqu'au bout même quand on a concédé le but de l'égalisation". "Il a toujours été derrière nous, on avait envie de se battre jusqu'au bout pour ce merveilleux public et nos proches qui sont là ce soir."