Ligue des nations : revivez la victoire des Bleus face aux Pays-Bas

, modifié à
  • A
  • A
Olivier Giroud a mis fin dimanche à sa série de dix matches sans marquer.
Olivier Giroud a mis fin dimanche à sa série de dix matches sans marquer. © Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Partagez sur :
Pour leur premier match à domicile après leur titre de champions du monde, les Bleus ont dominé les Pays-Bas grâce à Kylian Mbappé et Olivier Giroud (2-1), dimanche soir en Ligue des nations.
L'ESSENTIEL

Les Bleus étaient à la fête, dimanche soir au Stade de France ! Pour leur retour au bercail, après leur titre de champions du monde acquis cet été, les joueurs de Didier Deschamps ont dominé les Pays-Bas (2-1), pour la deuxième journée de la Ligue des nations. Une victoire paradoxalement acquise dans la douleur, grâce à Olivier Giroud. Le buteur tricolore a ainsi mis fin à sa série de dix matches sans marquer. Raison de plus pour faire la fête avec les supporters, et se rattraper de la parade-éclair sur les Champs-Élysées, au lendemain de la finale.

>> Revivez le match dans les conditions du direct

FRANCE 2 - 1 PAYS-BAS

Buts : Mbappé (14e), Babel (67e), Giroud (75e)

Le point à la fin du match : c'est fini, les Bleus s'imposent 2-1 grâce à Mbappé et Giroud ! Le premier avait logiquement donné l'avantage à l'équipe de France en première période (1-0, 14e). Problème : à force de gérer, les joueurs de Didier Deschamps ont craqué sur l'une des rares offensives néerlandaises, conclue par Ryan Babel (1-1, 67e). Olivier Giroud, muet depuis dix matches en sélection, a alors choisi le meilleur moment pour s'illustrer, d'une belle volée du gauche (2-1, 75e). Grâce à ce succès, les Tricolores prennent seuls la tête du groupe 1 de cette Ligue des nations, avant les matches retour prévus en octobre.

Le point à la 85e minute : retour à la normale. Grâce à leur deuxième but, les Bleus ont repris le contrôle du ballon. Areola a néanmoins dû faire preuve de vigilance, sur un petit centre vicieux à la 84e minute. Antoine Griezmann, pour sa part, a été remplacé par Steven Nzonzi (81e)

Le point à la 75e minute : Babel égalise, Giroud remet les points sur les i ! La France se rend d'abord coupable d'un manque de concentration. Benjamin Mendy laisse en effet les deux Lyonnais Kenny Tete et Memphis Depay jouer un une-deux sur le côté droit. Sans opposition, le premier trouve Ryan Babel aux six mètres. Alphonse Areola touche le ballon mais ne peut le repousser : 1-1 (67e) ! Dans la foulée, les Oranje continuent à pousser dans un Stade de France refroidi. Mais Olivier Giroud, au contact avec Virgil Van Dijk, met fin à sa disette en marquant son premier but depuis dix matches d'une belle volée du gauche, bien servi par un centre Benjamin Mendy (75e). Les 23 Bleus sont debout, et le public scande le nom du numéro 9 tricolore. Avec ce 32ème but, il dépasse d'ailleurs Zinédine Zidane au classement des meilleurs buteurs de l'histoire des Bleus !

Le point à la 65e minute : piano piano... Depuis quelques minutes, les Français se contentent de faire tourner le ballon au milieu du terrain. Griezmann tente bien une frappe tendue des vingt mètres, mais sa tentative passe loin du cadre (59e). Le numéro 7 des Bleus avait écopé du premier carton du match, quelques minutes auparavant (56e), contrairement à De Ligt, coupable d'un sévère tacle sur Olivier Giroud (57e) mais non sanctionné. Le premier changement est aussi à mettre au crédit des Bleus : Lucas Hernandez cède sa place à Benjamin Mendy (62e).

Le point à la 55e minute : la France recule (un peu)... Les Bleus sont peut-être un peu trop sereins, et laissent de plus en plus le ballon aux Oranje, sans toutefois concéder d'occasion. Kylian Mbappé, lui, continue de se régaler sur ses accélérations. À la suite de l'une d'elles, la pépite parisienne déclenche une frappe puissante à l'entrée de la surface. Au-dessus ! (51e). Pour essayer de remettre du rythme dans le match, Didier Deschamps a envoyé trois joueurs à l'échauffement : Benjamin Mendy, Steven Nzonzi et Ousmane Dembélé.

Le point à la reprise : on prend les mêmes et on recommence. Les 22 mêmes acteurs reviennent sur le terrain pour disputer la seconde mi-temps. Cette fois, c'est la France qui engage.

Le point à la mi-temps : 1-0 pour les Bleus à la pause ! Tranchants et plutôt séduisants, les champions du monde mènent logiquement face à une équipe néerlandaise bien peu inspirée. Bien servi par Blaise Matuidi, Kylian Mbappé a donné assez tôt l'avantage aux siens, de près (14e). L'attaquant du Paris Saint-Germain est très en jambes ce soir, à l'image d'un Antoine Griezmann souvent à l'origine des actions. Les festivités sont bien lancées au Stade de France, même si Olivier Giroud, de la tête, a mal négocié un long ballon de Raphaël Varane juste avant la mi-temps (43e). 

Le point à la 40e minute : le rythme est un peu retombé. Si Kylian Mbappé fait toujours mal aux reins néerlandais sur quelques accélérations, l'équipe de France a davantage de mal à s'approcher de la surface adverse, si ce n'est sur des phases arrêtées. Samuel Umtiti ne peut ajuster sa tête sur un nouveau coup franc botté par Griezmann (34e). Benjamin Pavard, lui, a fait passer quelques frissons dans les travées du Stade de France en taclant Georginio Wijnaldum dans sa propre surface (33e). C'était limite.

Le point à la 30e minute : la France maîtrise son sujet. Tandis que les Oranje ont du mal à aligner les passes, les Bleus ont plutôt le contrôle du ballon, malgré de plus rares offensives. L'association Griezmann-Mbappé manque de faire des étincelles, sur un coup franc du premier repris de la tête par le second. Une tête trop peu appuyée, cependant, pour tromper Cillessen (26e).

Le point à la 20e minute : le BUUUUUT de Kylian Mbappé !!! 1-0 pour les Bleus ! Sur le côté gauche, Blaise Matuidi profite d'une très mauvaise tête en retrait de Promes et centre fort devant le but. Olivier Giroud est trop court, contrairement à Mbappé, absolument seul face aux buts.Le jeune attaquant du PSG ne se fait pas prier pour inscrire son neuvième but en Bleu (14e). Pour rappel, son tout premier l'avait été contre... les Pays-Bas, en août 2017 (4-0). Et c'est clairement mérité, tant la France a pris les devants dans le jeu. Le même "Kyky", parfaitement servi par Griezmann au cœur de la surface, avait notamment vu sa demi-volée captée par Cillessen un peu plus tôt (11e).

Le point à la 10e minute : Mbappé allume la première mèche. Dès la première minute, Kylian Mbappé, trouvé par un long dégagement de Paul Pogba, mystifie la défense néerlandaise avant de frapper au premier poteau mais Cillessen bouche bien son angle et détourne en corner. Quincy Promes tente de l'imiter dans la foulée (3e), mais sa frappe croisée file de peu à côté de la cage d'Alphonse Areola. Ce début de match est en tout cas animé, à l'image d'un Antoine Griezmann très actif devant.

Le point sur le coup d'envoi : c'est parti au Stade de France ! Les Pays-Bas, dans leurs couleurs traditionnelles, donnent le coup d'envoi de la rencontre. Les Français, eux, sont tout de bleu vêtus.

Le point sur l'ambiance : un tifo et une belle Marseillaise. Au moment de pénétrer sur la pelouse, les joueurs de l'équipe de France ont été accueillis par un tifo géant préparé pour l'occasion, représentant les deux étoiles et le trophée de la Coupe du monde. S'en est alors suivie une magnifique Marseillaise, reprise en chœur et a cappella par les quelque 80.000 supporters présents.

Le point sur les compos : pas de changement chez les Bleus. Didier Deschamps a décidé de reconduire le même onze que face à l'Allemagne. Autrement dit, les finalistes du Mondial sont tous titulaires, à l'exception d'Hugo Lloris, blessé et remplacé par Alphonse Areola, auteur d'une très bonne première à Munich. L'équipe des Pays-Bas, emmenée par le défenseur de Liverpool Virgil van Dijk, jouera elle avec l'attaquant de Lyon Memphis Depay, mais sans la nouvelle recrue phare de Marseille, Kevin Strootman.

France : Areola - Pavard, Varane (cap.), Umtiti, Hernandez - Pogba, Kanté - Mbappé, Griezmann, Matuidi - Giroud

Sélectionneur : Didier Deschamps

Pays-Bas : Cillessen - De Ligt, Van Dijk (cap.), Blind - Tete, Pröpper, F. de Jong, Babel - Promes, Depay, Wijnaldum

Sélectionneur : Ronald Koeman

Le point sur l'avant-match : avant les paillettes, il faudra mouiller le maillot ! Si le résultat obtenu en Allemagne n'est pas inquiétant, les Bleus n'ont pas non plus impressionné pour leur reprise. Pour continuer à croire à une qualification pour le "final four" de la Ligue des nations, qui aura lieu en juin 2019, Mbappé, Griezmann, Varane et compagnie devront passer la seconde face à des Néerlandais à leur portée. La France n'a plus perdu contre les Pays-Bas depuis 2008 et reste sur un probant succès 4-0, en août 2017. Méfiance tout de même : les Oranje, emmenés par le fantasque attaquant de l'Olympique Lyonnais Memphis Depay, sont invaincus depuis quatre matches.