Emiliano Sala est mort des suites de blessures à la tête et au torse

, modifié à
  • A
  • A
L'avion d'Emiliano Sala s'était crashé au-dessus de la Manche le 21 janvier dernier.
L'avion d'Emiliano Sala s'était crashé au-dessus de la Manche le 21 janvier dernier. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
Selon les résultats de son autopsie dévoilés lundi, le footballeur argentin Emiliano Sala n'est pas mort de noyade, mais des suites de blessures à la tête et au torse, dans le crash de l'avion qui le transportait.

Disparu le 21 janvier dernier alors qu'il traversait la Manche pour rejoindre son nouveau club de Cardiff, le footballeur Emiliano Sala est mort des suites de blessures à la tête et au torse, selon les premiers résultats de l’autopsie dévoilés lundi.

Il n'est pas mort de noyade. Le corps de l’ancien attaquant du FC Nantes avait été retrouvé lundi dernier au fond de la mer. L’Argentin n’est donc pas mort de noyade mais des conséquences du crash de l’avion.

Un rapport provisoire attendu d'ici deux semaines. Un rapport provisoire sur les causes de l'accident devrait être publié d'ici à deux semaines, rapporte le journal gallois Wales Online, qui précise toutefois que le rapport définitif ne sera pas publié avant six à douze mois.

Le pilote de l’appareil, le Britannique David Ibbotson, n’a quant lui toujours pas été retrouvé. Pour relancer les recherches, sa famille a lancé un appel aux dons sur Internet. Lundi après-midi, la cagnotte s'élevait à plus de 180.000 euros, dont 30.000 euros ont été versés par l'attaquant français du Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé.