Coupe du monde féminine : les États-Unis battent la Thaïlande 13-0 et établissent un nouveau record

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Match historique à Reims, mardi soir. Les États-Unis ont écrasé la Thaïlande 13-0, signant ainsi la plus large victoire dans l'histoire de la Coupe du monde féminine.

Elles étaient attendues, et elles n'ont pas déçu. Les Américaines, championnes du monde en titre, ont fait une entrée fracassante dans la Coupe du monde féminine, mardi soir, au stade Auguste-Delaune de Reims, en dominant la Thaïlande, 34ème au classement Fifa, sur le score sans appel de 13-0 ! Oui, 13-0, alors que le score n'était que de 3-0 à la pause. Le succès des Américaines efface des tablettes celui acquis par les Allemandes face à l'Argentine, lors du Mondial 2007. Il s'agit là même du plus grand succès toutes Coupes du monde confondues, hommes et femmes.

Quintuplé pour Alex Morgan

La grande star des États-Unis, l'attaquante Alex Morgan, a signé un quintuplé, ce qui n'avait jamais été réalisé chez les femmes, alors que Rose Lavelle et Samantha Mewis ont toutes les deux signé un doublé. Carli Lloyd, auteure d'un triplé lors de la dernière finale face au Japon, a inscrit le 13ème et dernier but. Elle établit elle aussi un record, puisqu'elle a désormais marqué lors de cinq matches consécutifs de Coupe du monde. Prochain adversaire des États-Unis, le Chili, battu plus tôt dans la journée par la Suède (2-0) a du souci à se faire…