Coupe de France : pour Jean-Pierre Papin, "le retour du foot est important"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
La finale de la Coupe de France entre le PSG et Saint-Étienne, ce vendredi soir, est le premier match de foot à se disputer dans le pays depuis plus de quatre mois. L’iconique attaquant Jean-Pierre Papin estime sur Europe 1 que "le retour du football va être important".
INTERVIEW

Quatre mois et demi après, le ballon rond va enfin reprendre ses droits. La finale de la Coupe de France, vendredi soir entre le PSG et Saint-Étienne, constitue le premier match de compétition officielle depuis le mois de mars. Pour Jean-Pierre Papin, comme pour l’ensemble des fans de foot, cette rencontre va forcément avoir une saveur particulière.

"C'est la finale de la Coupe de France, un moment important dans la saison. Et puis c'est le retour du football dans notre pays, c'est quelque chose qui va être important pour nous", se réjouit le légendaire attaquant, Ballon d’Or en 1991 avec l’OM.

Une finale devant 5.000 spectateurs, "c’est un peu triste"

Cette finale va se dérouler dans un contexte inédit en raison du coronavirus, avec une jauge limitée à 5.000 spectateurs au Stade de France, qui peut habituellement en accueillir plus de… 80.000 ! "C'est un peu triste, bien évidemment", déplore "JPP". "Mais vu les circonstances, je dirais que c'est quelque chose qui est important, à laquelle on doit faire face. C'est déjà bien qu'on puisse recommencer le football", relativise "JPP", vainqueur de la Coupe de France en 1989 avec l'OM.

"Maintenant, il faut prendre juste le temps que les choses se règlent, même si ce sera plus long que prévu. L'important, aujourd'hui, c'est que les équipes puissent rejouer et s'affronter à nouveau comme il se doit", positive l’ancien attaquant de l’équipe de France.

Découvrez le podcast "Associé n°1, la naissance d'un grand club à Paris" 

Saviez-vous que le Paris Saint-Germain a failli ne pas voir le jour ? Son éclosion, il y a 50 ans, tient même du miracle. Le club ne doit sa survie qu'à la volonté d'acier d'hommes passionnés. Découvrez cette histoire dans "Associé n°1, la naissance d'un grand club à Paris", le nouveau podcast d’Europe 1 Studio, et remontez le temps, aux origines du PSG.

>>> Retrouvez les épisodes sur notre site Europe 1.fr et sur Apple podcastsSoundCloud ou vos plateformes d’écoute habituelles.

Une affiche "un peu déséquilibrée"

Côté terrain, Jean-Pierre Papin concède que l’affiche "paraît un peu déséquilibré" sur le papier, "surtout quand on voit le PSG dans sa forme actuelle." "C'est tout simplement impressionnant", juge-t-il, avant de prévenir, comme tout bon footballeur : "Mais c’est un match de football, tout peut arriver".

"JPP" n’a pas tort : l’an passé, Rennes avait déjoué tous les pronostics en renversant l’ogre parisien aux tirs au but, en finale de cette même Coupe de France. Comme quoi, "tout peut arriver" !